Bonne fête aux Québécois !!!!

Voici ce jour tant attendu de la St-Jean Baptiste où les Québécois célèbrent leur Fête Nationale le 24 juin avec défilé, feu traditionnel de la St-Jean et feu d’artifice. Le feu symbole du soleil au solstice d’été est un rite qui remonte à si loin qu’on en perd la trace dans la nuit des temps.

feu de la St-Jean – Archives

mais on la retrouve dans toute l’antiquité aussi bien en Europe qu’au Moyen-orient, dans toute l’Asie et même au Pérou. Mais bondissons par dessus les siècles et l’Océan Atlantique pour nous retrouver à l’aube de la Nouvelle France. En 1606, après 6 mois de mal de mer, les passagers d’un navire Français se dirigeant vers l’Acadie touchent enfin terre à Terre Neuve un 24 juin et y font un feu de joie. C’est la 1e manifestation de la fête de la St Jean-Baptiste en Nouvelle France. Elle est officialisée en 1636 par le Gouverneur Montmagny en tant que fête de la Nouvelle France. Elle perdure cependant après la défaite des Français. Presque 200 ans plus tard, le journal « La Minerve » relate le célèbre banquet tenu le 24 juin 1834 chez l’avocat McDonnell à Montréal où Georges Étienne Cartier chante pour la première fois un hymne patriotique « Ô Canada » devant une soixantaine de convives dont la moitié sont des Anglais. Le journal demande que la St Jean-Baptiste soit déclarée officiellement Fête Nationale du Bas Canada (un Québec bien élargi à l’époque). Malheureusement, l’écrasement du soulèvement des Patriotes en 1838 sonne le glas de la célébration. Elle est pourtant reprise 4 ans plus tard sous forme de procession religieuse et en 1843, Duvernay inaugure à Montréal la tradition du défilé en créant l’Association de la St Jean-Baptiste.

à gauche, le tailleur, St Jean-Baptiste, un chef Indien, Jacques Cartier, la France – archives 1855

En 1908, le Pape Pie IX fait de St Jean-Baptiste le Saint patron des Canadiens Français (c’est ainsi que les Québécois se nommaient eux-même à l’époque). En 1925, le gouvernement du Québec entérine le 24 juin en tant que fête nationale. À cause des émeutes anti-Trudeau de 1968, le défilé en lui même fut arrêté pendant plusieurs années à Montréal où les festivités se transportèrent sur le Mont-Royal.

1975 les québécois fêtent avec leurs artistes engagés la naissance d’une nation au Mont Royal la nuit de la St-Jean

1975 fut l’apogée de cette époque de fraternité et de ferveur souverainiste annonciatrice de la victoire du Parti Québécois en 1976. T-Bear entouré de Jacques et madeleine Cardin y était avec sa femme et ses 3 garçons. le 11 mai 1977, le gouvernement du Parti Québécois proclame par arrêté ministériel que le 24 juin jour de la Fête Nationale sera désormais férié et chômé. Depuis, cette Fête Nationale s’est élevée au dessus des querelles politiques pour rassembler chaque année dans la ferveur et l’enthousiasme tous les Québécois quelles que soient leurs origines.

Bonne Fête Nationale aux Québécois !!!

Publié dans Québec, mes amours | Laisser un commentaire

C’est la fête

Ce dimanche 18 mai, le Québec a commémoré la fête des pères, comme en France d’ailleurs. Alors que ses deux autres fils vivant hors frontières la lui ont souhaitée par vidéo Internet, son fils Québécois et ses petits-enfants ont invité T-Bear au restaurant. Il a fait une chaleur très inconfortable approchant les 40°C ressentis avec l’humidité. T-Bear aurait bien aimé se baigner dans l’étang de l’Île-des-Moulins mais il est bien trop pollué à son goût. De toute manière il aurait pu prendre une douche magistrale pendant l’orage spectaculaire de l’après-midi ou sous l’un de ceux qui ont suivi. En France ce fut en particulier la fête des pairs pour la députation présidentielle qui a obtenu la majorité aux législatives du 18 juin, date anniversaire du célèbre appel en 1940 du Général De Gaulle fondateur de l’actuelle République française. Comme en France aussi ce fut une journée de canis-culus, la soif de se baigner à tout prix est certainement responsable du record d’abstention sans précédent pour la Ve République avec seulement 42% de votants. Ce qui fait que le nouveau gouvernement a obtenu la majorité dans la minorité de votes exprimés. Heureusement que nous sommes en démocratie. Le bon côté c’est que tous les ex grands partis politiques sont tombés dans l’urne… funéraire. Ce qui permet à la France de se tourner vers d’autres horizons et de prendre un nouveau départ… pour le meilleur nous l’espérons. Faut dire que ça ne pouvait être plus pire que ce qu’ils avaient.

Dernière fête en ce début de semaine : celle lundi de sa nièce Caroline à qui il souhaite un

BON ANNIVERSAIRE CAROLINE !!!!

Publié dans ÉLUCUBRATIONS À T-BEAR | Laisser un commentaire

T-Bear à la rescousse

Avec les dernières folies Trumpétantes et celle des administrateurs de l’Île-des-Moulins, T-Bear a voulu rassembler et photographier les derniers spécimens de la faune du parc, ses premiers habitants, avant qu’ils ne soient définitivement exterminés par l’aveuglement lucratif de la bêtise humaine.

Publié dans LA JÔSETTE DE L'ÎLE-DES-MOULINS | Laisser un commentaire

Un beau dimanche

Exceptionnellement nous avons eu enfin une belle fin de semaine dans le sud ouest du Québec. Dimanche on a même eu droit à un grand maximum de 26°. Si si si. Rien à voir avec les records battus en France mais quand-même. Alors T-Bear en a profité pour aller faire un tour à l’Île-des-Moulins. Hélas, avec les tracasseries administratives que les dirigeants homo sapiens mais malfaisants lui font, la faune a quasiment déserté l’Île, y compris les écureuils. Heureusement les administrateurs n’ont pas encore réussi à déloger les « bateliers de la Vodka » si chers au coeur de T-Bear. Son ami Gilles a même construit un bateau qui va porter le nom de T-Bear. Mais il ne l’avait pas amené, ce sera pour une prochaine fois. Par contre il a passé son hiver à reconstruire un vieux bateau qu’il était tout fier de mettre à l’eau en ce beau dimanche. Revenu en cale sèche, Gilles a voulu photographier T-Bear avec cette petite merveille incroyablement pleine de détails et de personnages costumés d’époque avec même la cabine du prêtre. Et par ce beau jour de fin mai et de fête des mères en France, T-Bear a même trouvé du muguet en fleur, si si si. Hélas, le beau temps ne pouvait pas durer. En ce lundi 29 mai, le ciel pleure à nouveau des torrents de larmes pour voiler le désastre que les « Sapiens » engendrent sur la planète. Trois à quatre jours annoncés de pluie et d’orages ô désespoir avec un maximum en dessous des 20°. Conséquences des « Trumpettes » de la connerie.

Publié dans LA JÔSETTE DE L'ÎLE-DES-MOULINS | Laisser un commentaire

Bonne fête des mères françaises

Image | Publié le par | Laisser un commentaire

La fiction de l’unité Canada

Lundi 22 mai 2017, tout le Canada fête la journée consacrée à la Reine Victoria… Tous sauf le village Gaulois qui s’appelle Québec en Amérique du Nord.

Québec, le village Gaulois du Canada - montage T-Bear

Québec, le village Gaulois du Canada – montage T-Bear

Faut dire que les « Anglâs » sont en retard d’une reine et de quelques rois qui ont succédé à Victoria. Mais son règne de 63 ans marqua l’apogée de l’empire britannique à travers le monde et c’est pourquoi les nostalgiques de la grandeur anglaise continuent à commémorer son souvenir. 3queen_victoria_golden_jubileeGrand bien leur fasse, mais on ne peut obliger les victimes de cette grandeur à en faire autant car ce serait du masochisme. Or c’est pendant les 2 premières années de son règne, en 1837 et 1838 que fut réprimée dans le sang la révolte du Bas et du Haut Canada (grosso modo les sud du Québec et de l’Ontario) contre les lois et droits injustes et draconiens imposés par l’occupant britannique. Car beaucoup de Canadiens anglais ulcérés ont eux aussi participé à cette insurrection. Mais ce furent quand même les francophones du Bas Canada qui payèrent le plus cher, trahis à cette époque par leur propre église ayant pactisé avec l’ennemi pour écraser les têtes à Papineau un peu trop libres penseuses à son goût. Ce qui a permis à ces judas d’enfermer pendant 100 ans le Québec dans une théocratie digne des Ayatollahs. Et c’est pourquoi, nostalgiques eux aussi, les Québécois profitent de ce jour férié pour rendre hommage à leurs martyrs plutôt qu’à la reine bourreau.

 

 

Publié dans Québec, mes amours | Laisser un commentaire

La journée des poudres…

Rien à voir heureusement avec la « conspiration des poudres« . En fait c’était la course des couleurs organisée ce vendredi 19 mai dans le cadre « enfant action » histoire de les faire bouger un peu hors routine.

Groupe après groupe les 6 niveaux du primaire de l’école primaire du petit-fils de T-Bear avaient à courir un marathon de 1km pour les plus petits et de 4km pour les plus grands avec 4 stations où des bénévoles leur lançaient une poudre colorée inoffensive bien entendu.

Départ de la course pour les 3ème années

Ça va de soi, les élèves étaient habillés en conséquence et les poudres sont lavables. T-Bear est allé photographier son petit-fils Rohan qui participait à la course avec tous ceux de sa classe et de son groupe de 3e année.

Rohan, le petit-fils de T-Bear (à droite) et son inséparable ami Félix à L’arrivée

Ce même vendredi en France dans les lycées (CEGEP), c’était « la journée de la jupe » où les garçons étaient autorisés à porter une jupe pour prôner l’égalité des sexes. Et pourquoi pas ? Les filles portent bien des pantalons depuis presque un siècle.

La journée des jupes dans un lycée en France

Aucun problème d’ailleurs pour les Écossais mâles à ce sujet. Ni d’ailleurs dans les pays africains ou asiatiques. Nous, en occident, la société masculine reste pas mal coincée de ce côté là, même si il y a eu beaucoup de progrès en quelques décennies. 

Publié dans ÉLUCUBRATIONS À T-BEAR | Laisser un commentaire