Orage ô désespoir… 11 août 2012

La seule photo que T-Bear a pu prendre de l’épluchette de blé d’Inde familiale du 11août 2012 avant le déluge.

(cliquez sur les photos pour les agrandir)

18h Terrebonne – photo Danielle Léveillé

Blainville, proche de Terrebonne, 1 rue comme la nôtre- photo J.P.

Samedi on zoue (11 août dit par les petits) 2012, T-Bear était invité à une épluchette de blé d’Inde pour fêter l’anniversaire d’une des soeurs de Sara sa Belle-fille. Explication à la parenté et aux amis français de T-Bear :  le blé d’Inde est l’ancien nom donné au maïs du temps où l’Amérique s’appelait Les Nouvelles Indes. En cette saison en Amérique du Nord, on récolte le maïs encore tendre et sucré pour le bouillir une fois épluché bien entendu.

Boisbriand, voisin ouest de Terrebonne – Jean François Guenet

Boisbriand – François Guenet

Tout chaud, on le roule dans du beurre salé et on joue de l’harmonica avec ses dents pour déguster les délicieux grains fondants et ruisselants de beurre fondu. On étoffe le tout de quelques hamburgers sur BBQ et de « rôteux » (hotdogs). Le tout arrosé de bierre. Un véritable délice. Sauf que Samedi, bien que la bierre et le vin ne manquassent point, ce fut de toute une trombe d’eau que les invités de la fête furent arrosés. Vers 18h, la nuit brusquement tomba sur nous et ce fut un déluge qui n’a heureusement duré que 40 minutes et non 40 jours et 40 nuits. Ça donne cependant une petite idée de ce qui a pu arriver.

Repentigny, voisin est – Stephane Gregoire

sur Queen Mary, Montréal 11.08.012 – Martin Chamberland

Car en si peu de temps, les rues adjacentes furent inondées et l’on voyait les plaques d’égout se soulever, poussées par le reflux. Malheureusement, on déplore la mort d’un jeune homme écrasé par un arbre dans une autre banlieue de Montréal. Curieusement, les quelques journaux sortis ce dimanche n’en ont presque pas parlé, trop accaparés par la campagne électorale et la cloture des J.O. de Londres. Alors, T-Bear est allé glaner photos et vidéos où il a pu et en particulier avec un gros merci à Météo Média approvisionné par des photos et vidéos d’amateurs.

N’oubliez pas de jeter un clin d’oeil aux insolences d’un T-Bear libre au pays de la poutine en cliquant sur le logo ci-contre  aujourd’hui : C’est tout ???

A propos tbearbourges

T-Bear est mon pseudonyme : T comme Tree (arbre en anglais) et Bear (ours en anglais). Pourquoi un pseudonyme en anglais pour un français ? L'ours (bear) est l'animal totem qu'un ami Cree, un peu chaman sur les bords, m'a donné alors que je travaillais en exploration pour le compte d'Hydroquébec dans le grand nord Québecois. Les Cree ne parlent qu'un dialecte algonquin et que l'anglais. Donc, Robert se transforma en Bear auprès d'eux d'où mon surnom totem Blackbear (ours noir) à cause de ma barbe et de ma grosse voix. De retour en France il y a quelques années, un mien petit neveu me surnomma Tibère en référence à la vedette ours d'un dessin animé qui passait à la TV en ce temps là. Le surnom m'est resté et je l'ai modifié pour y inclure Tree, l'arbre de la forêt tant aimée et mon totem en mémoire de mon ami Cree et de tous ceux que j'ai connu à Mistashibi, Vieux Comptoir, Fort Ruppert et à Matagami.
Cet article a été publié dans Québec, mes amours, Terrebonne. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s