Et vive la retraite active !!!!

T-Bear tournant le dos à son avenir pour aller de l'avant -Photo M. Cardin

T-Bear tournant le dos à son avenir pour aller de l’avant -Photo d’archive M. Cardin

Voici ce le poème que T-Bear avait écrit un jour avant de prendre sa retraite.

Chant du départ

J’ai de la lave dans les veines,
Et un volcan dans ma tête.
Je parts sans regret ni peine
Et mon coeur est à la fête.
Adieu travail, famille, patrie,
Adieu tous les copains.
Enfin, je vais vivre ma vie
Et l’aventure sera mon pain.
Pèlerin  sur la route du bonheur,
En quête du pays du sourire,
J’accroche à mon bâton un coeur,
Qui a le monde à découvrir.
Avec le soleil pour unique bagage
Tout est devant moi, tout est dans ma tête.
Fini l’obéissance, fini d’être sage
Demain, demain je pars à la retraite
R. Bourges 6/12/98
 

Il lui fallut 2 ans pour réaliser ce rêve, le temps que Lucie sa compagne et épouse prenne la sienne.

Notre roulotte "Manouche" de 11m de long tiré par Tex (avec son chapeau), une camionette chevrolet à roues jumelées en arrière - T-Bear

Notre roulotte « Manouche » de 11m de long tiré par Tex (avec son chapeau), une camionnette chevrolet à roues jumelées en arrière – T-Bear

Et puis un jour de juillet 2000 à bord de Tex, la camionnette qui tirait Manouche leur caravane, ils sont partis sans plans ni programme ni temps défini, à l’aventure sur les routes d’Amérique du Nord. Ils s’étaient auparavant libérés de tout leurs biens immobiliers et mobiliers donnés soit en héritage à leurs enfants soit vendus, même leur bibliothèque prunelle de leurs yeux avec plus de 1000 livres, même leur discothèque chérie presque aussi bien fournie : rien que le goût de la liberté, de l’aventure et la vie devant soi.

T-Bear jouant les cow boys avec son grand chapeau et son cigare texan... il y a 12 ans - photo T-Bear

T-Bear jouant les cow boys avec son grand chapeau et son cigare texan… il y a 12 ans – photo T-Bear

Pendant 4 ans ils ont sillonné l’Amérique du Nord en roulotte et puis ils sont partis en France vivre plein d’autres péripéties. Et puis T-Bear est revenu seul au Québec en 2010 pour vivre l’art d’être Grand-père.  Ça fait maintenant 14 ans que T-Bear est à la retraite et chaque matin en se réveillant il se dit en se regardant la face dans le miroir TOUT VA BIEN POURVU QUE CELA DURE !!!! C’est ce que disait aussi un homme chutant du haut de l’Empire State Building en passant devant le 3e étage. Où sera donc T-Bear demain ? Demain est un autre jour et à chaque jour de le surprendre. Pour lui, la retraite c’est avant tout la liberté de pouvoir choisir et assumer l’imprévu. Plus d’enfants à élever, plus de carrière à construire, plus rien à prouver ni aux autres ni à soi, plus d’autre obligation que de vivre comme ça lui plaît. C’est-y pas beau ça ? Bien sûr il essaie de se tenir en forme pas seulement pour garder une bonne santé, mais parce que la vie c’est LE MOUVEMENT comme l’a écrit Emmanuel son fils Australien. Il y a mille et une façon de concevoir sa retraite.

sculpture Jason deCaire Taylor

sculpture Jason deCaire Taylor

musiques-et-danses-pour-les-retraitesCertains sont assis ou couchés par dévotion à Ste TV ou à Morphée ou, les malheureux, par obligation médicale. Et puis il y a les debout. Certains traînent autour des jardins et des bancs publics leur nostalgie du travail, d’autres s’agitent dans un encadrement social dont ils ont besoin

Jacques et Madeleine atomes libres

et puis il y a les suspects, les atomes libres comme T-Bear ou Jacques et Madeleine ou Pierre Foglia qui font ce qui leur plaît sans rendre de compte à personne.

À cause de ça, les encadrés ne peuvent pas les cadrer parce qu’ils sont incadrables. Mais c’est comme d’être gentil, on n’y peut rien, c’est notre nature et notre joie. Jacques a justement envoyé à T-Bear un superbe texte à ce sujet intitulé « À petits pas » de Pierre Foglia éditorialiste dans le journal LA Presse. Et vive la retraite active pour T-Bear le bienheureux !!!

N’oubliez pas de jeter un clin d’oeil aux insolences d’un T-Bear libre au pays de la poutine en cliquant sur le logo ci-contre  aujourd’hui : jouer avec le feu !

 

A propos tbearbourges

T-Bear est mon pseudonyme : T comme Tree (arbre en anglais) et Bear (ours en anglais). Pourquoi un pseudonyme en anglais pour un français ? L'ours (bear) est l'animal totem qu'un ami Cree, un peu chaman sur les bords, m'a donné alors que je travaillais en exploration pour le compte d'Hydroquébec dans le grand nord Québecois. Les Cree ne parlent qu'un dialecte algonquin et que l'anglais. Donc, Robert se transforma en Bear auprès d'eux d'où mon surnom totem Blackbear (ours noir) à cause de ma barbe et de ma grosse voix. De retour en France il y a quelques années, un mien petit neveu me surnomma Tibère en référence à la vedette ours d'un dessin animé qui passait à la TV en ce temps là. Le surnom m'est resté et je l'ai modifié pour y inclure Tree, l'arbre de la forêt tant aimée et mon totem en mémoire de mon ami Cree et de tous ceux que j'ai connu à Mistashibi, Vieux Comptoir, Fort Ruppert et à Matagami.
Cet article, publié dans La grande vadrouille, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Et vive la retraite active !!!!

  1. Ginette Laberge dit :

    Bravo T-Bear pour ce superbe poème et tout le reste de l’article..et bravo à P. Foglia pour ce commentaire auquel j’adhère

    J'aime

  2. Isabel Boutin dit :

    oh, quel bel article que celui-ci… A vrai dire, je me rends compte que je veux un jour me réveiller et être dans une situation telle que la vôtre, c’est a dire heureux, serein et tellement sage… Mais pour être honnête, je crois dur comme fer que vous allez pouvoir continuer a dire :: POURVU QUE CELA DURE » pendant encore plusieurs années, car je suis convaincu que le bonheur, le sourire, la gentillesse et l’ activité physique rendent les gens … presque éternels… ❤

    J'aime

    • tbearbourges dit :

      En tout cas, tel que je vous vois en tant que voisin,vous êtes incontestablement sur le bon chemin avec Éric et vos enfants. Je crois que la vie est une bonne tartine que l’on a du plaisir à croquer avec appétit quand c’est du bon pain et qu’on y rajoute tout ce qu’on aime dessus. La croquer avec tous ceux qu’on aime y ajoute beaucoup aussi. Longue route à vous aussi.

      J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s