Slurp ! Miam miam : la fondue du vigneron

Et voici que dans tout le nord de l’hémisphère nord l’automne est aussi le temps des vendanges. vendanges_troupeRien de mieux qu’un bon vin pour accompagner un festin. Et puis il y a les sauces et des mets mijotés au vin comme le boeuf bourguignon. Mais on peut l’utiliser en fondue et oui… la fondue vigneronne. C’est simple, facile à préparer et délicieux. La traditionnelle se fait au vin rouge avec de la viande rouge. T-bear préfère utiliser du vin blanc avec de la viande blanche qui est beaucoup plus tendre et coûte beaucoup moins cher. Et pour la différencier, il la nomme fondue du vigneron. La même recette vaut aussi pour des poissons comme la lotte. T-Bear vous en donne tout de suite la recette.

fondue vigneronne classique au vin rouge

fondue vigneronne classique au vin rouge

La fondue du vigneron

Ingrédients pour 4 personnes :

  • 1 kg de viande blanche (filet de porc, poulet, dinde) coupée en dés
  • 1 bouteille de vin blanc plutôt fruité (genre vins d’Alsace)
  • 1 c. à soupe de sucre
  • 2 à 3 gousses d’ail pilées
  • 1 bâton de cannelle
  • 1 bâton de vanille (ou 1 c. à thé de vanille liquide)
  • quelques grains de coriandre
  • 12 grains de poivre
  • quelques baies de genièvre
  • 4 clous de girofle
  • 1 touche de harissa ou de tabasco ou un peu de moutarde à l’ancienne
  • 2 c. à soupe de sel

Préparation :

Faites macérer à température ambiante (pas de frigo) pendant 1/2 journée tous les ingrédients sauf la viande dans un récipient qui ferme.  Avant de passer à table, tamisez le vin, faites-le chauffer jusqu’à bouillon et mijoter pendant 10 minutes avant de le verser dans le caquelon à fondue. Piquez les morceaux de viande et faites les cuire dans le vin bouillant comme pour n’importe quelle fondue. Et voilà.

A propos tbearbourges

T-Bear est mon pseudonyme : T comme Tree (arbre en anglais) et Bear (ours en anglais). Pourquoi un pseudonyme en anglais pour un français ? L'ours (bear) est l'animal totem qu'un ami Cree, un peu chaman sur les bords, m'a donné alors que je travaillais en exploration pour le compte d'Hydroquébec dans le grand nord Québecois. Les Cree ne parlent qu'un dialecte algonquin et que l'anglais. Donc, Robert se transforma en Bear auprès d'eux d'où mon surnom totem Blackbear (ours noir) à cause de ma barbe et de ma grosse voix. De retour en France il y a quelques années, un mien petit neveu me surnomma Tibère en référence à la vedette ours d'un dessin animé qui passait à la TV en ce temps là. Le surnom m'est resté et je l'ai modifié pour y inclure Tree, l'arbre de la forêt tant aimée et mon totem en mémoire de mon ami Cree et de tous ceux que j'ai connu à Mistashibi, Vieux Comptoir, Fort Ruppert et à Matagami.
Cet article a été publié dans SLURP ! MIAMIAM. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s