La complainte du soldat inconnu

Tombe du soldat inconnu

Tombe du soldat inconnu

Soldat inconnu

Bois de croix
Croix de fer.
Qui ne me croit
Aille en enfer.
 cimetière militaire
Ouvrier ou paysan ?
Écrasé ou écrasant ?
Voyou ou charmant ?
Français ou Allemand ?
 
J’ai tout oublié d’un avant
Que la maudite mitraille
Ne fauche mes entrailles
Aux cris de « en avant ! »
 tranchee
Qui annonçait avec fracas
La mort ou la souffrance.
Même merdier, même caca
Pour le kaiser ou pour la France.
 
Suis-je tombé sur la Somme
Ou au Chemin des Dames ?
« INCONNU » je me nomme,
Vidé d’identité et aussi d’âme.
 
Sous cet arc de triomphe damné
À la mémoire de l’oubli humain,
J’entends, je vois chaque année
Ces guignols main dans la main,
commemoration-11-novembre-2009-arc-de-triomphe-paris-MAXPPP 
En frères ennemis réconciliés
Clamer qu’il n’y a plus de haine
Sur hymnes de guerre et défilés
Qui fanfaronnent la prochaine.
 
Coquelicot sur vos vêtures,
Que vaut ce jour du souvenir
Si la guerre reste un avenir ?
Cocorico sur tas d’ordure.
poppy_3001  
Bois de croix
Croix de fer.
Qui ne me croit
Aille en enfer.
 
T-Bear 10 novembre 2013
 
N’oubliez pas de jeter un clin d’oeil aux insolences d’un T-Bear libre au pays de la poutine en cliquant sur le logo ci-contre  aujourd’hui : 1 petit clic sur l’écran, un grand désastre pour l’humanité.

A propos tbearbourges

T-Bear est mon pseudonyme : T comme Tree (arbre en anglais) et Bear (ours en anglais). Pourquoi un pseudonyme en anglais pour un français ? L'ours (bear) est l'animal totem qu'un ami Cree, un peu chaman sur les bords, m'a donné alors que je travaillais en exploration pour le compte d'Hydroquébec dans le grand nord Québecois. Les Cree ne parlent qu'un dialecte algonquin et que l'anglais. Donc, Robert se transforma en Bear auprès d'eux d'où mon surnom totem Blackbear (ours noir) à cause de ma barbe et de ma grosse voix. De retour en France il y a quelques années, un mien petit neveu me surnomma Tibère en référence à la vedette ours d'un dessin animé qui passait à la TV en ce temps là. Le surnom m'est resté et je l'ai modifié pour y inclure Tree, l'arbre de la forêt tant aimée et mon totem en mémoire de mon ami Cree et de tous ceux que j'ai connu à Mistashibi, Vieux Comptoir, Fort Ruppert et à Matagami.
Cet article a été publié dans poète, poète. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s