Au plaisir de lire : le 36e salon du livre de Montréal

Le 36e salon du livre  a commencé ce mercredi 20 novembre à la Place Bonaventure, la ville souterraine et se poursuivra jusqu’au lundi 25. Salon du livreGratuit pour les moins de 12 ans, 8$ pour les adultes et seulement 6$ pour les vieux et les ados. Pas de quoi s’en priver, surtout que le métro vous y amène directement beau temps, mauvais temps. C’est la meilleure façon de rencontrer et de bavarder avec des auteurs venus des 4 coins de la francophonie et de leur faire dédicacer vos oeuvres préférées. Amenez-y vos jeunes, ils pourront entrer en contacte avec 158 auteurs jeunesse sans compter les activités qui leur sont réservées. Même les tout petits peuvent être laissé en garderie « halte poussette » à l’entrée.

La 5e larme d'Obéron

La 5e larme d’Obéron

Et pour nous, adultes, 313 auteurs présenteront leurs oeuvres et vous les dédicaceront suivant les jours et l’horaire que vous trouverez ici : « auteurs en dédicace« . T-Bear va y être toute la journée du samedi pour rencontrer celles et ceux dont il a aimé les oeuvres. Évidemment Jean-Pierre Davidts, l’auteur des 7 larmes d’Obéron dont il vous a tant parlé ces derniers temps. Il lui amènera la 5e larme pour la dédicace entre 10h et 11h. Jean-Pierre aura une autre séance de dédicace le dimanche 24 de 14 à 15h.

Stephani Meunier

Stephani Meunier

Il tient à rencontrer aussi sa dernière découverte littéraire, Stefani Meunier qui présentera de 14h à 15h son dernier roman « on ne rentre jamais à la maison ».

François de Falkensteen, c'est lui, à droite.À gauche, les acteurs du roman feuilleton Yamaska

François de Falkensteen, c’est lui, à droite.À gauche, les acteurs du roman feuilleton Yamaska

Autre écrivain dont il veut voir absolument la face : François De Falkensteen qui dédicacera « la belle affaire » de 14h30 à 16h. eric-dupontDe 13h à 14h Éric Dupont signera son dernier roman fleuve « La fiancée Américaine » qui est en train de devenir un best seller dans le monde de la francophonie et dont T-Bear a beaucoup, beaucoup aimé l’écriture et l’humour.

Dany Laferrière vient tout juste de recevoir un doctorat honoris causa de L'université du Québec pour son oeuvre et il est pressenti au fauteuil n°2 de l'Académie Française

Dany Laferrière vient tout juste de recevoir un doctorat honoris causa de L’université du Québec pour son oeuvre et il est pressenti au fauteuil n°2 de l’Académie Française

Évidemment, à ne pas manquer Dany Laférrière de 15h à 16h pour « Je suis fou de Vava ». T-bear a eu le plaisir de rencontrer Dany lors de précédents salons du livre.

Daniel Pennac et Benacquista en duel

Daniel Pennac et Benacquista en duel

Mais pour T-Bear, le summum du grand bonheur va être de rencontrer son idole DANIEL PENNAC en personne venu de France pour présenter son petit dernier : Journal d’un corps, de 12h à 13h. T-Bear a lu tout le reste de son oeuvre avec délectation. Une journée bien chargée donc dont il vous fera tout un papier, mais quel plaisir en perspective. Amis de la grande région de Montréal, je vous en souhaite tout autant.

N’oubliez pas de jeter un clin d’oeil aux insolences d’un T-Bear libre au pays de la poutine en cliquant sur le logo ci-contre  aujourd’hui : La peine de mort, une tradition aux USA.

A propos tbearbourges

T-Bear est mon pseudonyme : T comme Tree (arbre en anglais) et Bear (ours en anglais). Pourquoi un pseudonyme en anglais pour un français ? L'ours (bear) est l'animal totem qu'un ami Cree, un peu chaman sur les bords, m'a donné alors que je travaillais en exploration pour le compte d'Hydroquébec dans le grand nord Québecois. Les Cree ne parlent qu'un dialecte algonquin et que l'anglais. Donc, Robert se transforma en Bear auprès d'eux d'où mon surnom totem Blackbear (ours noir) à cause de ma barbe et de ma grosse voix. De retour en France il y a quelques années, un mien petit neveu me surnomma Tibère en référence à la vedette ours d'un dessin animé qui passait à la TV en ce temps là. Le surnom m'est resté et je l'ai modifié pour y inclure Tree, l'arbre de la forêt tant aimée et mon totem en mémoire de mon ami Cree et de tous ceux que j'ai connu à Mistashibi, Vieux Comptoir, Fort Ruppert et à Matagami.
Cet article a été publié dans AU PLAISIR DE LIRE. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s