Quizz : La fabuleuse histoire du livre

livreT-Bear est donc au 36e salon du livre de Montréal où il compte y rencontrer plus de 36 étoiles. Avec l’arrivée de l’électronique, qu’est-ce qu’un LIVRE ? Car voici la définition donnée par l’Académie Française : Assemblage de feuilles manuscrites ou imprimées destinées à être lues. Dans l’Antiquité et au Moyen Âge, suite de feuillets manuscrits réunis en une bande enroulée autour d’un cylindre, ou pliés et cousus en cahiers. À l’époque moderne, assemblage de feuilles de papier imprimées, formant un volume relié ou broché. livre électroniqueEn tripotant sa liseuse électronique, T-Bear est mort de rire devant cette explication des Immortels. Comme quoi l’immortalité n’empêche pas le vieillissement. Le début de la définition donnée par l’UNESCO est plus ouverte au progrès : Le livre est UN OBJET TECHNIQUE prolongeant la capacité humaine de communication au delà de l’espace et du temps. business-livre-Des antiques tablettes d’argile aux tablettes électroniques modernes, la seule différence se trouve dans l’évolution du support. De nos jours certains se rebiffent devant ce progrès comme d’autres l’on fait quand le « codex » (feuillets reliés) a remplacé le rouleau ou quand le papier a évincé le parchemin. Mais au fond, quel que soit le support, ce qui compte est qu’il permette à l’écriture de perpétuer la pensée humaine à travers les générations, n’est-ce pas ? Or donc, le quizz à T-Bear va porter sur cette fantastique histoire qui nous permet aujourd’hui d’apprécier les idées émises par des humains il y a plusieurs milliers d’années.

Avez-vous votre papier et votre crayon pour marier le chiffre de la question avec la lettre de votre réponse ? Ces dernières sont à la fin comme d’habitude, dans le désordre pour éviter la tentation de tricher. À vos marques. Prêt(e)s ? Partons !

1- D’après la définition ci-dessus, sur quels supports furent écrits les premiers livres ?

a) tablettes d’argile – b) papyrus – c) parchemins

2- De quoi étaient composées les premières encres ?

a) gomme et graphite  – b) gomme et cendre– c) gomme et noir de fumée

3- Quelles couleurs d’encres étaient utilisées par les scribes égyptiens pour écrire sur les feuilles de papyrus ?

a) noire ou bleue – b)  noire ou rouge – c) noire ou violette

4- Quelle bibliothèque a eu le mérite d’avoir privilégié le parchemin comme support d’écriture ?

a) Alexandrie – b) Pergame – c) Athène

5- L’un des avantages du parchemin était sa grande résistance qui permettait de le gratter et d’y écrire de nouveau. Cette pratique était courante ; les parchemins avaient un prix élevé. On obtenait des :

a) palympsestes – b) palimpsestres – c) palimpsestes

6- Dans quel pays a été inventé le papier tel qu’employé encore maintenant ?

a) Égypte– b) Chine– c) Inde

7- À quel autre peuple, des prisonniers d’un de ces pays révélèrent-ils les procédés de fabrication du papier

a) Byzantins – b) Mongoles– c) Arabes

8- Gutenberg est à l’origine de l’imprimerie avec des caractères mobiles, à Mayence, mais c’est dans une autre ville d’Europe qu’imprimerie, industrie et commerce du livre prirent un essor remarquable. Laquelle ?

a) Milan– b) Florence – c) Venise 

9- Le plus vieux livre du monde trouvé à date est-il écrit sur des feuillets…

a)  de papyrus – b)  de parchemin– c) d’or

10- En France, qui eut l’idée de fonder une bibliothèque royale qui jouerait un rôle national ?

 a) Louis XI– b) Louis XII – c) François 1e

Et maintenant, les résultats :

6b – 4b – 1b – 3b – 10b – 8c – 5c- 2c – 9c – 7c

Ce test a été construit par T-Bear à partir du site Quiz.biz qu’il remercie.

N’oubliez pas de jeter un clin d’oeil aux insolences d’un T-Bear libre au pays de la poutine en cliquant sur le logo ci-contre  aujourd’hui : Dallas, 5o ans après !??!

 

A propos tbearbourges

T-Bear est mon pseudonyme : T comme Tree (arbre en anglais) et Bear (ours en anglais). Pourquoi un pseudonyme en anglais pour un français ? L'ours (bear) est l'animal totem qu'un ami Cree, un peu chaman sur les bords, m'a donné alors que je travaillais en exploration pour le compte d'Hydroquébec dans le grand nord Québecois. Les Cree ne parlent qu'un dialecte algonquin et que l'anglais. Donc, Robert se transforma en Bear auprès d'eux d'où mon surnom totem Blackbear (ours noir) à cause de ma barbe et de ma grosse voix. De retour en France il y a quelques années, un mien petit neveu me surnomma Tibère en référence à la vedette ours d'un dessin animé qui passait à la TV en ce temps là. Le surnom m'est resté et je l'ai modifié pour y inclure Tree, l'arbre de la forêt tant aimée et mon totem en mémoire de mon ami Cree et de tous ceux que j'ai connu à Mistashibi, Vieux Comptoir, Fort Ruppert et à Matagami.
Cet article a été publié dans ÉLUCUBRATIONS À T-BEAR. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s