Slurp ! miam miam : brownies au beurre d’arachide (cacahuètes)

Pour récupérer un peu d'énergie après une longue "trail" dans la neige - Horizon aventure

Pour récupérer un peu d’énergie après une longue « trail » dans la neige – Horizon aventure

Les brownies ? Cette gourmandise anglo-saxonne qui fait les délices des petits et des grands. Voici une recette irrésistible pour combattre le froid, mais quand-même à déguster avec modération pour celles et ceux qui sortent peu l’hiver. Mais formidable pour redonner de l’énergie après une bonne matinée de divers sports d’hiver.brownies

Brownies au beurre d’arachide

Ingrédients pour 9 brownies :

  • 120 g de beurre
  • 170 g de chocolat noir
  • 75 g de farine
  • 1/2 c. à café de levure
  • 1/4 de c. à café de sel
  • 160 g de sucre en poudre
  • 3 oeufs
  • 2 c. à café d’extrait de vanille
  • 150 g de beurre d’arachide
  • 60 g de beurre fondu
  • 65 g de sucre glace
  • 1/4 de c. à café de sel
  • 1/2 de c. à café d’extrait de vanille

 Préparation :

Préchauffez votre four à 160 °C. Beurrez un moule carré de 20 cm et couvrez le fond d’une feuille de papier sulfurisé.

Faites fondre le beurre et le chocolat. Ajoutez le sucre au chocolat fondu en battant avec un fouet.

Avec un fouet, mélangez la farine, la levure et le sel dans un bol. Ajoutez les oeufs, puis la vanille. Enfin, incorporez le mélange de chocolat fondu. Versez cette préparation à brownies dans le moule.

Dans un bain-marie, faites fondre le beurre et le beurre de cacahuètes. Ajoutez le sucre glace, le sel et deux cuillères à soupe d’eau chaude. Avec une cuillère, déposez en zigzag un ondin épais de ce mélange au beurre de cacahuètes à la surface de la préparation à brownies pour en faire un motif. Avec un couteau à bouts ronds enfoncez-le dans la pâte.

Faites cuire 30 minutes environ. Laissez refroidir complètement, puis coupez en carrés.

 

A propos tbearbourges

T-Bear est mon pseudonyme : T comme Tree (arbre en anglais) et Bear (ours en anglais). Pourquoi un pseudonyme en anglais pour un français ? L'ours (bear) est l'animal totem qu'un ami Cree, un peu chaman sur les bords, m'a donné alors que je travaillais en exploration pour le compte d'Hydroquébec dans le grand nord Québecois. Les Cree ne parlent qu'un dialecte algonquin et que l'anglais. Donc, Robert se transforma en Bear auprès d'eux d'où mon surnom totem Blackbear (ours noir) à cause de ma barbe et de ma grosse voix. De retour en France il y a quelques années, un mien petit neveu me surnomma Tibère en référence à la vedette ours d'un dessin animé qui passait à la TV en ce temps là. Le surnom m'est resté et je l'ai modifié pour y inclure Tree, l'arbre de la forêt tant aimée et mon totem en mémoire de mon ami Cree et de tous ceux que j'ai connu à Mistashibi, Vieux Comptoir, Fort Ruppert et à Matagami.
Cet article a été publié dans SLURP ! MIAMIAM. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s