Hommage à mes pieds

Dimanche 1e décembre, 2h du matin. La température s’est réchauffée. seulement -8°C avec quelques flocons. T-Bear se réveille avec une petite douleur de goutte au gros orteil. Dans sa tête encore assoupie, naissance d’un poème qui rapidement prend forme. Et le besoin de l’écrire le démange plus que son doigt de pied. Il ne peut plus résister, il se lève en pleine nuit pour accoucher sur le papier ou plutôt sur l’écran pendant que ses doigts impatients courent sur le clavier. Une fois terminé, la goutte oubliée, il s’en retourne au lit dormir le bien-être d’un ours poète satisfait. Et voici ce que ça a donné.

pieds 

Hommage à mes pieds.

Mes pieds penchés l’un vers l’autre
Sont comme pigeons énamourés
Ou plutôt deux bons apôtres
En train de commérer.
 
Ils ont tellement partagé
Aventures et connaissances
Depuis leur naissance,
Eux qui ont si tant voyagé.
 
affolés en sahariens déserts
Ils ont fuit la soif et l’effroi,
Arpenté des villes peuplées de misère,
Et au Nord solitudes et grands froids.
 
Comme un vieux couple révisant
Chaque nœud de leur trame des ans,
Loin de moi au bout du canapé,
Qu’ils reposent en paix.
 
T-Bear le 1/12/2013 
 

N’oubliez pas de jeter un clin d’oeil aux insolences d’un T-Bear libre au pays de la poutine en cliquant sur le logo ci-contre  aujourd’hui : Amazon. livraison en 30 mn par drone…

 

A propos tbearbourges

T-Bear est mon pseudonyme : T comme Tree (arbre en anglais) et Bear (ours en anglais). Pourquoi un pseudonyme en anglais pour un français ? L'ours (bear) est l'animal totem qu'un ami Cree, un peu chaman sur les bords, m'a donné alors que je travaillais en exploration pour le compte d'Hydroquébec dans le grand nord Québecois. Les Cree ne parlent qu'un dialecte algonquin et que l'anglais. Donc, Robert se transforma en Bear auprès d'eux d'où mon surnom totem Blackbear (ours noir) à cause de ma barbe et de ma grosse voix. De retour en France il y a quelques années, un mien petit neveu me surnomma Tibère en référence à la vedette ours d'un dessin animé qui passait à la TV en ce temps là. Le surnom m'est resté et je l'ai modifié pour y inclure Tree, l'arbre de la forêt tant aimée et mon totem en mémoire de mon ami Cree et de tous ceux que j'ai connu à Mistashibi, Vieux Comptoir, Fort Ruppert et à Matagami.
Cet article a été publié dans poète, poète. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s