Pourquoi bon rime-t-il avec con ?

Comme amour avec toujours ? Hier encore c’était Noël et le monde plus ou moins Chrétien ruisselait d’AMOUOUOUR !!! Guimauve à la vanille enrobée de sirop d’érable. Écoeurant. Nausée.

La nausée

La nausée

C’est si facile de clamer « je t’aime » dans un moment de frénésie collective à minuit et de dire la pire vacherie quelques verres de punch après. Dans les rues et dans les magasins les chansons crème chantilly se sont tues et c’est l’esprit du « punch » qui reprend le dessus. Gentillesse orgasmeEt sur Fesse-bouc plusieurs amies de T-Bear ont sorti ces points d’exclamation de déception en constatant sans doute cette précarité de l’Amououour après tout le travail qu’elles se sont données pour faire plaisir aux autres. T-Bear a souvent connu ça. « Si j’aurais su, j’aurais pas v’nu » a-t-on envie de dire comme le petit bonhomme de la guerre des boutons. Et alors de se culpabiliser en se traitant de « conne ». Trop bonne trop conneAu cours de sa longue vie T-Bear a beaucoup réfléchi à cette absurde association dont les méchants ont persuadé les gentils. Car T-Bear est un gentil de naissance comme d’autres sont nés méchants, n’en déplaise À J.J. Rousseau. Pendant longtemps il s’est cru accablé d’un virus ou d’une anomalie ou d’une fatalité et il a déployé une énergie et des efforts considérables pour maîtriser cette tare. Mais comme il ne pouvait s’en empêcher malgré ses serments de début d’année, il a fini par assumer. Il y a un peu plus d’un an, il écrivait un billet intitulé « Et si ça me plaît à moi d’être gentil ?« . Et plus il réfléchit et plus il vieillit et plus il pense qu’en vérité ce sont les méchants qui sont les vrais c.ls. À cause de la méchanceté qui les enveniment, ils ne comprennent rien à rien, ils inversent tout. La meilleure preuve ? le mot lui-même.

L'origine du monde - peinture de Gustave Courbet

L’origine du monde – peinture de Gustave Courbet

Un CON c’est merveilleux. C’est accueillant, chaleureux, doux, moelleux, voluptueux, suave… et surtout ÇA DONNE LA VIE. Quoi de plus beau ? Alors là oui, T-Bear est tout à fait d’accord CON et BON, ça rime mais pour le meilleur. Laissons donc les méchants rimer avec Hi-HAN ou NÉANT et nous les gentils, soyons fiers d’être de BEAUX CONS.

N’oubliez pas de jeter un clin d’oeil aux insolences d’un T-Bear libre au pays de la poutine en cliquant sur le logo ci-contre  aujourd’hui : L’année 2014 sera chaude…

A propos tbearbourges

T-Bear est mon pseudonyme : T comme Tree (arbre en anglais) et Bear (ours en anglais). Pourquoi un pseudonyme en anglais pour un français ? L'ours (bear) est l'animal totem qu'un ami Cree, un peu chaman sur les bords, m'a donné alors que je travaillais en exploration pour le compte d'Hydroquébec dans le grand nord Québecois. Les Cree ne parlent qu'un dialecte algonquin et que l'anglais. Donc, Robert se transforma en Bear auprès d'eux d'où mon surnom totem Blackbear (ours noir) à cause de ma barbe et de ma grosse voix. De retour en France il y a quelques années, un mien petit neveu me surnomma Tibère en référence à la vedette ours d'un dessin animé qui passait à la TV en ce temps là. Le surnom m'est resté et je l'ai modifié pour y inclure Tree, l'arbre de la forêt tant aimée et mon totem en mémoire de mon ami Cree et de tous ceux que j'ai connu à Mistashibi, Vieux Comptoir, Fort Ruppert et à Matagami.
Cet article a été publié dans ÉLUCUBRATIONS À T-BEAR. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s