Boulot : le retour !

T-Bear se souvient de la lourdeur de ses membres le premier jour de retour  au travail après les fêtes. Et T-Bear plaint de tout son coeur celles et ceux qui doivent comme aujourd’hui déblayer la neige de leur voiture, pelleter l’entrée pour qu’elle passe, affronter le verglas pour aller rembourser la banque des découverts dus aux excès de dépenses des dernières 3 semaines. Ils sont bien plus longs et difficiles à digérer que ceux de nourriture. Mais une fois rendu au travail, un petit regain des fêtes anime la pause café. pause caféTout le monde raconte en même temps à tout le monde toutes ses péripéties durant cette brève mais intenses périodes… y compris tous les petits malaises qui en découlent. Évidemment personne n’entend personne. Il ne s’agit pas d’écouter mais d’écouler un trop plein d’émotions. Et puis, peu à peu les souvenirs s’estompent à travers la trame des jours où les fils tissent sans cesse de nouveaux évènements. À peine la dernière guirlande rentrée que les magasins étalent la mode de printemps. Insoutenable légèreté de l’Être.

N’oubliez pas de jeter un clin d’oeil aux insolences d’un T-Bear libre au pays de la poutine en cliquant sur le logo ci-contre  aujourd’hui : retour aux vraies questions de l’heure

A propos tbearbourges

T-Bear est mon pseudonyme : T comme Tree (arbre en anglais) et Bear (ours en anglais). Pourquoi un pseudonyme en anglais pour un français ? L'ours (bear) est l'animal totem qu'un ami Cree, un peu chaman sur les bords, m'a donné alors que je travaillais en exploration pour le compte d'Hydroquébec dans le grand nord Québecois. Les Cree ne parlent qu'un dialecte algonquin et que l'anglais. Donc, Robert se transforma en Bear auprès d'eux d'où mon surnom totem Blackbear (ours noir) à cause de ma barbe et de ma grosse voix. De retour en France il y a quelques années, un mien petit neveu me surnomma Tibère en référence à la vedette ours d'un dessin animé qui passait à la TV en ce temps là. Le surnom m'est resté et je l'ai modifié pour y inclure Tree, l'arbre de la forêt tant aimée et mon totem en mémoire de mon ami Cree et de tous ceux que j'ai connu à Mistashibi, Vieux Comptoir, Fort Ruppert et à Matagami.
Cet article a été publié dans ÉLUCUBRATIONS À T-BEAR. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s