Maudit bondieu va-t-en au diable

Maudit bon dieu va-t-en au diable

Kiev - photo Stringer - Agence Reuter

Kiev – photo Stringer – Agence Reuter

Pour tous ceux qui meurent là bas en Ukraine,
Pour tous ces innocents aux mains pleines
Qu’on vide de leur sang en les écrasant de haine
Parce qu’ils ont voulu rompre leurs chaînes.
Pour les marchands d’arme qui s’emplissent bedaine
Des dernières tueries en préparant les prochaines
Pour toute ton indifférence impitoyable
Maudit bondieu  va-t-en au diable.
 
Que fait cet enfant dans la bagarre ? - Photo Sergei Supinsky

Que fait cet enfant dans la bagarre ? – Photo Sergei Supinsky AFP

 
Pour ceux qui attirent les enfants dans leurs vilenies
Pour tous tes prêtres qui attouchent des petits
Et de leurs mains sales distribuent l’eucharistie.
Pour ces intégristes qui se servent des plus démunis
Pour à ta gloire assouvir leur sanglante hégémonie
Pour tous ces crimes en ton nom à jamais impunis
Pour toute ton indifférence impitoyable
Maudit bondieu  va-t-en au diable.
 
D'où viennent les armes ? - Genya Savilov AFP

D’où viennent les armes ? – Genya Savilov AFP

 
Pour tous les génocides et pour touts ces carnages
Qui jalonnent les pas d’une humanité malade de rage
Pour le ciel et la terre et les eaux que l’on ravage
Pour tous ces irréversibles et suicidaires dommages
Parce que toi tu as créé l’Homme à ton image
Tu dois être un bien horrible personnage.
Pour toute ton indifférence impitoyable
Maudit bondieu  va-t-en au diable.
 
T-Bear  le 19/02/2014

N’oubliez pas de jeter un clin d’oeil aux insolences d’un T-Bear libre au pays de la poutine en cliquant sur le logo ci-contre  aujourd’hui : Au podium de la tyrannie 

 

A propos tbearbourges

T-Bear est mon pseudonyme : T comme Tree (arbre en anglais) et Bear (ours en anglais). Pourquoi un pseudonyme en anglais pour un français ? L'ours (bear) est l'animal totem qu'un ami Cree, un peu chaman sur les bords, m'a donné alors que je travaillais en exploration pour le compte d'Hydroquébec dans le grand nord Québecois. Les Cree ne parlent qu'un dialecte algonquin et que l'anglais. Donc, Robert se transforma en Bear auprès d'eux d'où mon surnom totem Blackbear (ours noir) à cause de ma barbe et de ma grosse voix. De retour en France il y a quelques années, un mien petit neveu me surnomma Tibère en référence à la vedette ours d'un dessin animé qui passait à la TV en ce temps là. Le surnom m'est resté et je l'ai modifié pour y inclure Tree, l'arbre de la forêt tant aimée et mon totem en mémoire de mon ami Cree et de tous ceux que j'ai connu à Mistashibi, Vieux Comptoir, Fort Ruppert et à Matagami.
Cet article a été publié dans poète, poète. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s