Inconscience collective.

En ce début du mois de mars beaucoup d’émotions dans l’air et pas seulement à cause de l’arrivée du printemps. Ce qui se passe en Crimée et en Ukraine a ranimé une tension belliqueuse entre certains pays dominateurs de notre planète. T-Bear  a participé involontairement aux atrocités d’une guerre mondiale, puis d’une guerre civile, aux tensions d’une guerre froide et voici que dans sa vieillesse il sent monter la même grande marée de tensions et d’émotions.

Ils étaient partis la fleur au fusil sous l'acclamation des femmes. Ce serait la der des der

Ils étaient partis la fleur au fusil sous l’acclamation des femmes. Ce serait la der des der

Cette année pourtant, commémore le 100e anniversaire du début de la 1e guerre mondiale… la DER DES DER… Ce ne serait pas du tout comique que cette commémoration inaugure la 3e guerre mondiale et peut-être la fin de l’humanité, d’une certaine humanité. T-Bear se demande POURQUOI malgré les immondes carnages du passé, nous les humains n’avons toujours rien appris et rien compris.

L'horreur des guerres

L’horreur des guerres

Comment se fait-il que chacun de nous se laisse MANIPULER aussi facilement par la propagande, toujours la même d’ailleurs, qui nous pousse à risquer NOTRE peau POUR LE BON DROIT d’intérêts extérieurs qui n’ont bien souvent rien à voir avec la raison du conflit et donc avec nous-même. Comment pouvons-nous accepter de mettre en jeu non seulement cette vie qui nous est si chère mais aussi collectivement celle de nos êtres chers et de notre descendance pour des morceaux de terre étrangère, des intérêts financiers ou pour expérimenter les armes monstrueuses de leur fabricant ? 77-vrigny-cimetiere-militaireIl y a quelque chose qui cloche là dedans. Alors T-bear a fouillé la Toile pour le meilleur et pour le pire et il a trouvé 2 vidéos de vulgarisation scientifique produite par ARTE, la chaîne de télévision franc0-allemande. Il nous invite à la regarder pour mieux NOUS comprendre NOUS-MÊME. Nous serons invités à réagir à des testes, à suivre comme dans un miroir une histoire d’amour qui pourrait ressembler à la nôtre mais aussi à voir comment les prestidigitateurs réussissent à nous manipuler. Voici la partie 1 de : Le Cerveau et ses Automatismes : Le Pouvoir de L’inconscient.

 Dans la partie 2 nous pourrons non seulement continuer à suivre l’amour de ce couple mais aussi reconnaître beaucoup de nos comportements familiers ou des réactions qui parfois nous surprennent : Le cerveau et ses automatismes  2/2.

 T-Bear espère que cette série nous fera réfléchir consciemment avant de nous laisser emporter par le torrent de nos émotions vers parfois notre propre destruction. Pas seulement collectivement comme dans le cas de guerres mais bien trop souvent par des gestes et des automatismes de tous les jours comme… répondre au téléphone au volant ou surtout TEXTER EN CONDUISANT avec des enfants ou des copains dans la voiture. 

N’oubliez pas de jeter un clin d’oeil aux insolences d’un T-Bear libre au pays de la poutine en cliquant sur le logo ci-contre  aujourd’hui : La voix de nos maîtres ? 

 

A propos tbearbourges

T-Bear est mon pseudonyme : T comme Tree (arbre en anglais) et Bear (ours en anglais). Pourquoi un pseudonyme en anglais pour un français ? L'ours (bear) est l'animal totem qu'un ami Cree, un peu chaman sur les bords, m'a donné alors que je travaillais en exploration pour le compte d'Hydroquébec dans le grand nord Québecois. Les Cree ne parlent qu'un dialecte algonquin et que l'anglais. Donc, Robert se transforma en Bear auprès d'eux d'où mon surnom totem Blackbear (ours noir) à cause de ma barbe et de ma grosse voix. De retour en France il y a quelques années, un mien petit neveu me surnomma Tibère en référence à la vedette ours d'un dessin animé qui passait à la TV en ce temps là. Le surnom m'est resté et je l'ai modifié pour y inclure Tree, l'arbre de la forêt tant aimée et mon totem en mémoire de mon ami Cree et de tous ceux que j'ai connu à Mistashibi, Vieux Comptoir, Fort Ruppert et à Matagami.
Cet article a été publié dans ÉLUCUBRATIONS À T-BEAR, CHIANTIFIQUEMENT PARLANT, la vie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s