Slurp ! Miam miam : Recette simple pour homme qui veut épater une femme

Bon, c’était hier la journée de la femme. Mais comme c’est dimanche pourquoi ne pas prolonger au lendemain les beaux sentiments de la veille ? Et préparer à celle qu’on aime un bon petit plat bien épicé tout droit venu des îles du soleil. La réputation des hommes est de ne pas savoir faire la cuisine, préjugé sexiste qui est en train de disparaître. Certains hommes comme certaines femmes aiment cuisiner et d’autres non. T-Bear aime ainsi que 2 de ses fils, ce qui ravit leurs épouses vu qu’elles-mêmes ne sont pas des chefs… dans ce domaine du moins. Mais pour ceusses qui préfèrent user la fourchette plutôt que les casseroles mais qui veulent s’essayer vu les circonstances, voici une recette très savoureuses, hyper facile à préparer et qui décrochera la mâchoire de votre élue autant d’étonnement devant vos présumés talents, que de plaisir et pour un succulent beau bec ventousé de remerciement. En plus il y a une vidéo pour plus vous aider. Mais avant, voici la recette.

Risotto au poulet, ananas et curry

Ingrédients pour 2 personnes évidemment :

  • 2 escalopes (blanc) de poulet
  • 120 g de riz
  • 150 g d’ananas en morceaux
  • 1 oignon
  • 1 c. à café de gingembre frais râpé
  • 1 c. à café de curry.
  • cube de bouillon de poulet
  • 1/8 lb de jus d’ananas
  • eau pour le bouillon

Préparation : voir la vidéo 

T-Bear utilisait sans le savoir la même recette dans un risotto au poulet marocain dans lequel il substitue du safran au curry en ajoutant une pincée de coriandre moulu, une pincée de cumin moulu et une pincée de cannelle moulue. Quelques abricots et des raisins confits remplacent fort agréablement l’ananas. Bon appétit… 🙂

N’oubliez pas de jeter un clin d’oeil aux insolences d’un T-Bear libre au pays de la poutine en cliquant sur le logo ci-contre  aujourd’hui : La journée de la femme vue par les hommes.

 

A propos tbearbourges

T-Bear est mon pseudonyme : T comme Tree (arbre en anglais) et Bear (ours en anglais). Pourquoi un pseudonyme en anglais pour un français ? L'ours (bear) est l'animal totem qu'un ami Cree, un peu chaman sur les bords, m'a donné alors que je travaillais en exploration pour le compte d'Hydroquébec dans le grand nord Québecois. Les Cree ne parlent qu'un dialecte algonquin et que l'anglais. Donc, Robert se transforma en Bear auprès d'eux d'où mon surnom totem Blackbear (ours noir) à cause de ma barbe et de ma grosse voix. De retour en France il y a quelques années, un mien petit neveu me surnomma Tibère en référence à la vedette ours d'un dessin animé qui passait à la TV en ce temps là. Le surnom m'est resté et je l'ai modifié pour y inclure Tree, l'arbre de la forêt tant aimée et mon totem en mémoire de mon ami Cree et de tous ceux que j'ai connu à Mistashibi, Vieux Comptoir, Fort Ruppert et à Matagami.
Cet article a été publié dans SLURP ! MIAMIAM. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s