Une humeur de chien

C'est le printemps officiel... avec un temps de chien ici

C’est le printemps officiel… avec un temps de chien ici

Et un temps de chien ou à ne pas mettre un chien dehors. Enfin quoi, jeudi 20 mars, c’est officiellement le printemps dans l’hémisphère Nord qu’ils disent sur le calendrier à T-Bear. Oh ya ? 15 cm de neige pendant la nuit avec des vents de 30 km/h et maintenant voici une petite bruine verglaçante pour ajouter l’insulte à l’injure. Encore plus d’affronts dans les premiers jours qui suivent l’arrivée « des beaux jours » : tempête de neige annoncées samedi et retour au gros hiver après avec des -27°C la nuit au moins jusqu’à mercredi prochain. S’ti qu’j’tanné !!! Y a t’i pas d’quoi avoir une humeur de chien ?

Lendemain de la veille : le pelletage, 2e sport national d'hiver des Québécois

Lendemain de la veille : le pelletage, 2e sport national d’hiver des Québécois

Ben justement les chiens sont plus philosophes que nous autres. Comme ils savent qu’il n’y a rien à faire contre les aléas de la météo, ils se recroquevillent les pattes sous le ventre et la truffe au chaud contre la pastille et ils dorment en attendant que ça passe. Le s’ti de printemps y viendra quand y viendra quoiqu’en disent les si tant savants et chiantififiques d’humains. Il y a des moments où T-Bear aimerait bien avoir leur sagesse. chien en boulePour donner un exemple voici ce que T-Bear avait directement observé. Il y a maintenant plus de 20 ans, T-Bear avait 3 bouviers des Flandres. Baloo vivait en parfaite harmonie avec Solly sa femme et Pitchoune sa fille. Idée farfelue des humains, il avait perdu ses bijoux de famille pour ne pas devenir un père incestueux. Idée farfelue que malheureusement les humains n’appliquent pas pour eux-autres même. Un ordre hiérarchique s’était institué dans le chenil pour maintenir un parfait équilibre social quand à la bouffe rassemblée dans une seule gamelle. La nourriture consistait en granules de qualité dans lesquelles étaient mélangés des restants de table.

Àa quoi ressemblait Solly et sa fille Pitchoune, T-Bear n'ayant plus de photos

Àa quoi ressemblait Solly et sa fille Pitchoune, T-Bear n’ayant plus de photos

La première à se servir était la mère qui raflait tout ce qui lui plaisait dans ces friandises. Ensuite venait le tour de la fille pour le restant des gâteries mais ni l’une ni l’autre ne touchaient aux granules qu’elles poussaient du bout du nez pour quérir leur dû. Celles-ci étaient attribuées au mâle qui s’empiffrait à satiété et ensuite revenait le tour des femelles dans le même ordre pour compléter leur repas. Ne vous en faites pas, il y en avait largement assez pour satisfaire tout le monde et ils le savaient.

À quoi ressemblait Baloo. Gros nounours très gentil.

À quoi ressemblait Baloo. Gros nounours très gentil.

Cette parfaite organisation sociale fut en partie perturbée par les premières visites du cousin Taïka, un labrador appartenant au fils de T-Bear et que ce dernier prenait de temps en temps en pension quand ledit fils allait courir la galipette et que les 2 chiennes n’étaient pas en chaleur. Ce que Taïka allait vérifier dès son arrivée. Les 2 mâles s’entendaient comme larrons en foire sauf au moment du repas les premières fois. En tant que fils unique, Taïka ne connaissait pas les bonnes manières. Très vite il avait compris la préséance des femelles. Le fait d’être enfant gâté n’empêche pas la galanterie envers les dames. Mais là où ça s’était gâté c’est quand il fallut établir la préséance entre mâles.

– Touche pas à ma gamelle ! grognât Baloo des champs.

– Oui mais je suis l’invité ! répondit Taïka des villes.

– Je suis chez moi ici ! Ç’tu claire ?

– Et la politesse alors ?

– M’en fou c’est MA GAMELLE S’TI !!!!

Quelques coups de crocs plus tard, la chose fut établie et l’invité passa après l’hôte. Une fois rassasiés, oubliées les rivalités, les 2 cousins reprirent leurs jeux amis comme devant.

À quoi ressemblait Taïka

À quoi ressemblait Taïka

Malheureusement les humains n’ont pas cette sagesse animale. Bien que la Crimée et l’Ukraine aient fait partie intégrante de la gamelle Russe depuis plusieurs siècles, les Européens s’obstinent à vouloir se l’approprier. Ils viennent de recevoir un maudit coup de croc en jambe : « c’est ma gamelle !!! » a grogné Poutine suivi en ceci à l’unanimité par 350 millions de Russes.

Sauvons l'Ukraine

Sauvons l’Ukraine

Auront-ils la sagesse de ne pas trop insister, juste de quoi ne pas perdre complètement la face et puis de retourner dans leur G8 s’amuser à leur jeux préféré : plumer leurs contribuables ?

N’oubliez pas de jeter un clin d’oeil aux insolences d’un T-Bear libre au pays de la poutine en cliquant sur le logo ci-contre  aujourd’hui : Guerre froide II en vue ?

 

A propos tbearbourges

T-Bear est mon pseudonyme : T comme Tree (arbre en anglais) et Bear (ours en anglais). Pourquoi un pseudonyme en anglais pour un français ? L'ours (bear) est l'animal totem qu'un ami Cree, un peu chaman sur les bords, m'a donné alors que je travaillais en exploration pour le compte d'Hydroquébec dans le grand nord Québecois. Les Cree ne parlent qu'un dialecte algonquin et que l'anglais. Donc, Robert se transforma en Bear auprès d'eux d'où mon surnom totem Blackbear (ours noir) à cause de ma barbe et de ma grosse voix. De retour en France il y a quelques années, un mien petit neveu me surnomma Tibère en référence à la vedette ours d'un dessin animé qui passait à la TV en ce temps là. Le surnom m'est resté et je l'ai modifié pour y inclure Tree, l'arbre de la forêt tant aimée et mon totem en mémoire de mon ami Cree et de tous ceux que j'ai connu à Mistashibi, Vieux Comptoir, Fort Ruppert et à Matagami.
Cet article a été publié dans ÉLUCUBRATIONS À T-BEAR. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s