Hommage aux artistes de rues

T-Bear peintre public

T-Bear peintre public

À certaines périodes de sa vie, T-Bear a été un peintre public et il a souvent fait le trottoir plus par plaisir que pour gagner vraiment sa vie. C’est un travail très éprouvant tant pour le moral qu’au physique. 

T-Bear caricaturiste lors d'un 14 juillet en France

T-Bear caricaturiste lors d’un 14 juillet en France

La bataille commence contre soi-même, car il faut maîtriser son trac et tous les prétextes qu’on peut se donner pour ne pas avoir à le surmonter comme évidemment les risques météorologiques. Après la température, l’ennemi de l’artiste des rues est bien souvent la police qui n’aime pas par principe les attroupements et il faut montrer patte blanche avec la licence municipale. Ne jamais l’oublier.

À Montmartre, un caricaturiste. Pas toujours facile - T-Bear

À Montmartre, un caricaturiste. Pas toujours facile – T-Bear

Sauf que les municipalités sont rarement compréhensives et pour vous décourager vous font suivre tout un dédale de démarches avant d’arriver devant la porte de l’adjoint à la culture sur laquelle flache un gros NON en majuscule et en très gras. Et vous pensez avec nostalgie aux temps moyenâgeux que vous avez connu dans une vie antérieure où les baladins étaient accueillis avec joie et sans trop de problèmes administratifs. Suffisait de donner un spectacle gratuit à l’un des festins du notable de la bourgade.

À Montmartre, statue vivante - T-Bear

À Montmartre, statue vivante – T-Bear

De nos jours, c’est un peu pareil, mais le seul cadeau de votre art ne suffit plus… Alors T-Bear admire tous les artistes de rue ou de métro et a tendance à se montrer généreux avec eux. Si le métier est difficile, en compensation, l’accueil du public vous fait oublier toutes ces petites misères. Et c’est vraiment pour lui que l’artiste des rues vit et trouve tous les courages.

Montmartre, une musicienne de rue - T-Bear

Montmartre, une musicienne de rue – T-Bear

Comme exemple, T-Bear partage avec vous cette vidéo tournée dans la rue par le maintenant célèbre Estas  Tonne que s’arrachent les sales de concert du monde mais qui a besoin de se ressourcer dans la rue au milieu du VRAI public. Voici donc Estas Tonne, « saying hello ».

Et puis T-Bear vous invite à écouter le Boléro de Ravel non pas dans une salle de concert mais sur une place publique avec de tout jeunes artistes.

Quelle expérience. 

Aujourd’hui en Australie, on fête le premier anniversaire du dernier en date petit fils de T-Bear :

BON ANNIVERSAIRE ÉMILE !!!!

N’oubliez pas de jeter un clin d’oeil aux insolences d’un T-Bear libre au pays de la poutine en cliquant sur le logo ci-contre  aujourd’hui : Le FN gagne une manche ? 

 

A propos tbearbourges

T-Bear est mon pseudonyme : T comme Tree (arbre en anglais) et Bear (ours en anglais). Pourquoi un pseudonyme en anglais pour un français ? L'ours (bear) est l'animal totem qu'un ami Cree, un peu chaman sur les bords, m'a donné alors que je travaillais en exploration pour le compte d'Hydroquébec dans le grand nord Québecois. Les Cree ne parlent qu'un dialecte algonquin et que l'anglais. Donc, Robert se transforma en Bear auprès d'eux d'où mon surnom totem Blackbear (ours noir) à cause de ma barbe et de ma grosse voix. De retour en France il y a quelques années, un mien petit neveu me surnomma Tibère en référence à la vedette ours d'un dessin animé qui passait à la TV en ce temps là. Le surnom m'est resté et je l'ai modifié pour y inclure Tree, l'arbre de la forêt tant aimée et mon totem en mémoire de mon ami Cree et de tous ceux que j'ai connu à Mistashibi, Vieux Comptoir, Fort Ruppert et à Matagami.
Cet article a été publié dans Musique et paroles. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s