On a perdu la boussole :(

Petite histoire pour essayer de retrouver la boussole ou le « compas » comme on disait dans la marine d’autrefois. Plus de 100 ans avant Hitler et ses sous-marins, Napoléon avait essayé d’affamer l’île britannique en attaquant ses convois de cargos de ravitaillement à l’aide de corsaires dont le plus fameux fut le légendaire Robert Surcouf.

bataille que "la confiance" le petit bateau de R. Surcouf s'empare de l'énorme vaisseau "Kent" commandé par le capitaine Rivington le 7 octobre 1800.

bataille que « la confiance » le petit bateau de R. Surcouf s’empare à l’abordage de l’énorme vaisseau « Kent » commandé par le capitaine Rivington le 7 octobre 1800 – peinture de Thomas Wansey

Un jour, alors qu’il avait eu raison à lui tout seul d’un convoi et de ses escorteurs, furieux de s’être fait couler ses vaisseaux de guerre par une simple frégate, le commodore anglais recueilli à son bord apostropha Surcouf en lui disant :

– Je ne comprends pas les Français. Vous vous battez pour de l’argent. Nous, Britanniques, nous combattons pour L’HONNEUR, Monsieur.

Et Surcouf lui aurait répondu :

– Que voulez-vous, chacun se bat POUR CE QU’IL N’A PAS.

Un peu partout dans notre monde Occidental, nos commandants de bord semblent avoir perdu le Nord. Et ils le cherchent désespérément en proposant en mode électoral des conventions ou des chartes pour RETROUVER nos VALEURS. À qui la faute s’ils les ont perdues ? Sauf que les rechercher dans le passé des traditions ancestrales, c’est avancer par en arrière. 

une boussole du temps de Surcouf

une boussole du temps de Surcouf

Il faudrait peut-être expliquer à nos « valeureux » capitaines qu’un océan sépare la civilisation de leur jeunesse lointaine de celle qui s’amorce avec la génération nos petits-enfants. Entre les deux il y a eu la révolution informatique avec Internet. Et c’est pour ça que nos vaisseaux ont perdu le Nord. D’autant plus que le changement de pôle magnétique physique réel que nous subissons actuellement a de quoi affoler la boussole. Faudrait avertir nos dirigeants que ce n’est plus grâce à la pointe aimantée qu’on se dirige de nos jours mais au GPS par satellite.

C'est au GPS qu'on se dirige maintenant. C'est tellement plus moderne et convivial.

C’est au GPS qu’on se dirige maintenant. C’est tellement plus moderne et convivial.

Ce n’est pas avec les « timoniers » antédiluviens qui se présentent à nous chargés d’étiquettes et de passeports complètement périmés qu’on retrouvera la bonne direction. T-Bear avec son grand âge ne saurait faire mieux. Place à ses enfants.

La langue à T-Bear en ce moment

La langue à T-Bear en ce moment

Ce qui ne l’empêche pas d’observer, de réfléchir et de partager ses élucubrations dans de prochains billets avant que la sénilité ne s’empare complètement de lui en le faisant radoter sur les bonheurs d’une jeunesse et de « valeurs » perdues à jamais.

N’oubliez pas de jeter un clin d’oeil aux insolences d’un T-Bear libre au pays de la poutine en cliquant sur le logo ci-contre  aujourd’hui : sondage au Québec. 

A propos tbearbourges

T-Bear est mon pseudonyme : T comme Tree (arbre en anglais) et Bear (ours en anglais). Pourquoi un pseudonyme en anglais pour un français ? L'ours (bear) est l'animal totem qu'un ami Cree, un peu chaman sur les bords, m'a donné alors que je travaillais en exploration pour le compte d'Hydroquébec dans le grand nord Québecois. Les Cree ne parlent qu'un dialecte algonquin et que l'anglais. Donc, Robert se transforma en Bear auprès d'eux d'où mon surnom totem Blackbear (ours noir) à cause de ma barbe et de ma grosse voix. De retour en France il y a quelques années, un mien petit neveu me surnomma Tibère en référence à la vedette ours d'un dessin animé qui passait à la TV en ce temps là. Le surnom m'est resté et je l'ai modifié pour y inclure Tree, l'arbre de la forêt tant aimée et mon totem en mémoire de mon ami Cree et de tous ceux que j'ai connu à Mistashibi, Vieux Comptoir, Fort Ruppert et à Matagami.
Cet article a été publié dans ÉLUCUBRATIONS À T-BEAR. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s