Slurp ! Miam miam : Et vive la rhubarbe

C’est en plein le temps de la rhubarbe qui repousse à une vitesse grand V en ce moment comme tous les autres végétaux ici au Québec pour rattraper tout le retard de l’hiver. En France, la période est presque passée mais hein, bon…

la rhubarbe en feuilles

la rhubarbe en feuilles

Bien sûr tout le monde s’est pourléché les babouines au moins une fois dans sa vie avec de la tarte ou de la confiture à la rhubarbe avec son petit goût acidulé délicieux. D’habitude on se contente de ça alors que la rhubarbe peut accompagner rôti de porc, canard ou fruits de mer et même on peut en faire un vin fruité. Évidemment c’est dans les desserts que la rhubarbe s’épanouit le mieux. T-Bear va vous donner une recette d’un crumble à la rhubarbe facile à faire et qui enchantera petits et grands.  

crumble à la rhubarbe

crumble à la rhubarbe

Crumble rhubarbe et banane.

Ingrédients pour 4 personnes :

Crumble :

  • 150 g de farine
  • 115 g de beurre
  • 115 g de sucre ou cassonade
  • 225 g de spéculoos ou de gruau ou d’amandes concassées (préféré de T-Bear)
  • 1 petite pincée de sel

Garniture :

  • 300 g de rhubarbe 
  • 2 bananes écrasées 
  • 3 c. à soupe de sucre granulé
  • 1 pincée de cannelle (facultatif)

Préparation :

Préchauffez le four à 180°

Lavez et tronçonnez la rhubarbe et faites-la cuire à feu doux. Quand elle commence à rendre du jus, augmentez le feu. Quand les tronçons sont devenus une compote homogène et que le jus s’est bien évaporé, ajoutez le sucre granulé et la banane écrasée, mélangez. Lorsque le sucre est fondu, retirez du feu et étalez la compote dans un plat à four et laissez tiédir.

Pendant que la compote refroidit, confectionnez la pâte à crumble. Dans un saladier mélangez le beurre, le sucre, le sel, la farine et le spéculoos (ou autre). Écrasez le beurre avec les ingrédients secs pour obtenir le crumble. Émiettez le crumble au dessus de la compote et enfournez pendant environ 40 mn jusqu’à ce que la croûte soit bien dorée. Laissez ensuite tiédir. Une bonne crème glacée (glace en France) en accompagnement donne un délicieux contraste de chaud et froid.

N’oubliez pas de jeter un clin d’oeil aux insolences d’un T-Bear libre au pays de la poutine en cliquant sur le logo ci-contre  aujourd’hui : La victoire en chantant 2 !!!

A propos tbearbourges

T-Bear est mon pseudonyme : T comme Tree (arbre en anglais) et Bear (ours en anglais). Pourquoi un pseudonyme en anglais pour un français ? L'ours (bear) est l'animal totem qu'un ami Cree, un peu chaman sur les bords, m'a donné alors que je travaillais en exploration pour le compte d'Hydroquébec dans le grand nord Québecois. Les Cree ne parlent qu'un dialecte algonquin et que l'anglais. Donc, Robert se transforma en Bear auprès d'eux d'où mon surnom totem Blackbear (ours noir) à cause de ma barbe et de ma grosse voix. De retour en France il y a quelques années, un mien petit neveu me surnomma Tibère en référence à la vedette ours d'un dessin animé qui passait à la TV en ce temps là. Le surnom m'est resté et je l'ai modifié pour y inclure Tree, l'arbre de la forêt tant aimée et mon totem en mémoire de mon ami Cree et de tous ceux que j'ai connu à Mistashibi, Vieux Comptoir, Fort Ruppert et à Matagami.
Cet article a été publié dans SLURP ! MIAMIAM. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s