Aux oiseaux

T-Bear a passé toute la journée du mardi 20 mai à l’hôpital non pas parce que son état a empiré, il n’est pas si tant pire pantoute, mais pour de la physio et des examens. Si l’accès à la physiothérapie est instantanée puisqu’il a une routine préalable d’exercices à exercer avant l’auscultation, il n’en est pas de même dans les autres services où, malgré les rendez-vous, tout patient doit attendre. Mais tout est en progrès sauf ses allergies postopératoires qui se résorbent, elles. La lumière est au bout du tunnel d’autant plus que le soleil y brille de tous ses feux. Les arbres sont dans leurs feuilles, les lilas sont en fleur, les tulipes s’épanouissent et les oiseaux chantent la liberté. birds se marrer entre consJuste un petit couac à ce grand bonheur, au Québec, le Canadien de Montréal perd, ayant perdu son exceptionnel gardien de but blessé « sans faire exprès » par l’adversaire. N’ayant pas eu le temps de préparer ce blog pour aujourd’hui mercredi, T-Bear n’a pas pu vous écrire un billet vachement songé. birds marisÀ la place il vous offre encore ses petits oiseaux préférés. 

N’oubliez pas de jeter un clin d’oeil aux insolences d’un T-Bear libre au pays de la poutine en cliquant sur le logo ci-contre  aujourd’hui : défi santé.


 

A propos tbearbourges

T-Bear est mon pseudonyme : T comme Tree (arbre en anglais) et Bear (ours en anglais). Pourquoi un pseudonyme en anglais pour un français ? L'ours (bear) est l'animal totem qu'un ami Cree, un peu chaman sur les bords, m'a donné alors que je travaillais en exploration pour le compte d'Hydroquébec dans le grand nord Québecois. Les Cree ne parlent qu'un dialecte algonquin et que l'anglais. Donc, Robert se transforma en Bear auprès d'eux d'où mon surnom totem Blackbear (ours noir) à cause de ma barbe et de ma grosse voix. De retour en France il y a quelques années, un mien petit neveu me surnomma Tibère en référence à la vedette ours d'un dessin animé qui passait à la TV en ce temps là. Le surnom m'est resté et je l'ai modifié pour y inclure Tree, l'arbre de la forêt tant aimée et mon totem en mémoire de mon ami Cree et de tous ceux que j'ai connu à Mistashibi, Vieux Comptoir, Fort Ruppert et à Matagami.
Cet article a été publié dans ÉLUCUBRATIONS À T-BEAR. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s