Le vieux tacot

La célèbre "Traction avant" -T-Bear

La célèbre « Traction avant » de Citroën – photo T-Bear 08/09/2013

Le vieux tacot

C’est un antique modèle mille neuf cent trente neuf.

Jeune émigré frétillant, il fut importé de France.

Par monts et par vaux, il a su montrer sa vaillance

Bien que d’un grand âge, il a l’air encore presque neuf.

Attention, fragile un vieux tacot témoin de temps oublié.

Malgré sa bonne mine il est quand même un peu rouillé.

 

Au début du printemps dernier, s’en allant promener

Sa roue gauche brusquement est tombée dans le piège

Sur la chaussée d’un gros nid de poule couvert de neige.

Avec un cardan cassé, au premier garage on l’a traîné.

Attention, fragile un vieux tacot témoin des temps oubliés.

Malgré sa bonne mine il est quand même un peu rouillé.

 

Bien réparé et malgré les imprévus d’une mécanique âgée,

Il a repris la route avec beaucoup d’efforts et de persévérance,

Fendant l’air en klaxonnant pour se donner bonne apparence.

Mais au fond de lui il sait, le choc a commencé à le désagréger.

Attention, fragile un vieux tacot qu’un choc même petit a brisé

Malgré sa bonne mine, en sont fort intérieur il se sent amenuisé.

 

T-Bear (24/05/2014)

C’est la fête des mères en ce 25 mai en France. Au Québec, c’était le 11 mai dernier. Alors T-Bear souhaite aux mamans Françaises

BONNE FÊTE DES MÈRES !!!

Et comme c’est aussi les législatives européennes en même temps, n’oubliez pas de jeter un clin d’oeil aux insolences d’un T-Bear libre au pays de la poutine en cliquant sur le logo ci-contre  aujourd’hui : L’Europe unie encore ou… !

A propos tbearbourges

T-Bear est mon pseudonyme : T comme Tree (arbre en anglais) et Bear (ours en anglais). Pourquoi un pseudonyme en anglais pour un français ? L'ours (bear) est l'animal totem qu'un ami Cree, un peu chaman sur les bords, m'a donné alors que je travaillais en exploration pour le compte d'Hydroquébec dans le grand nord Québecois. Les Cree ne parlent qu'un dialecte algonquin et que l'anglais. Donc, Robert se transforma en Bear auprès d'eux d'où mon surnom totem Blackbear (ours noir) à cause de ma barbe et de ma grosse voix. De retour en France il y a quelques années, un mien petit neveu me surnomma Tibère en référence à la vedette ours d'un dessin animé qui passait à la TV en ce temps là. Le surnom m'est resté et je l'ai modifié pour y inclure Tree, l'arbre de la forêt tant aimée et mon totem en mémoire de mon ami Cree et de tous ceux que j'ai connu à Mistashibi, Vieux Comptoir, Fort Ruppert et à Matagami.
Cet article a été publié dans poète, poète. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s