Manhattanhenge

manhattanhenge 6En ce dimanche 1er juin 2014, des milliers de touristes du monde entier se sont déplacés pour filmer et photographier le Manhattanhendge 2014, un évènement qui marque les solstices d’hiver ou d’été, d’une façon aussi spectaculaire que son homologue Stonehenge.

Le bon axe pour voir le Manhattanrenge

Le bon axe pour voir le Manhattanrenge

La différence ? C’est que l’un est situé en plein centre d’une ville moderne aux constructions élevées, Manhattan, New York, USA, alors que Stonehenge (pierre levée) est un monument mégalithique d’il y a 8 mille ans situé de l’autre côté de l’Atlantique, en Angleterre.

Stonehenge au 21 juin

Stonehenge au 21 juin

Autre différence et de taille, c’est la précision événementielle. Si le levé du soleil à Stonehenge marque bien astronomiquement le solstice d’été, le spectaculaire couché de soleil capté de la 18e à la 23e avenue ne peut être vu qu’avec environ 3 semaines d’avance sur le solstice d’été comme l’explique avec un fort accent Yankee cette vidéo.

Tout ça parce que si les rues sont bien orientées du nord au sud et les avenues d’est en ouest et vis et versa, il y a un décalage de 30° par rapport au nord magnétique. Quoiqu’il en soit, en ce premier juin 2014 le ciel était sans nuage et qu’il faisait chaud et photographes et cameraman ont pu se régaler.

N’oubliez pas de jeter un clin d’oeil aux insolences d’un T-Bear libre au pays de la poutine en cliquant sur le logo ci-contre  aujourd’hui : France : Mais à quoi jouait le Pape en Israël ?

A propos tbearbourges

T-Bear est mon pseudonyme : T comme Tree (arbre en anglais) et Bear (ours en anglais). Pourquoi un pseudonyme en anglais pour un français ? L'ours (bear) est l'animal totem qu'un ami Cree, un peu chaman sur les bords, m'a donné alors que je travaillais en exploration pour le compte d'Hydroquébec dans le grand nord Québecois. Les Cree ne parlent qu'un dialecte algonquin et que l'anglais. Donc, Robert se transforma en Bear auprès d'eux d'où mon surnom totem Blackbear (ours noir) à cause de ma barbe et de ma grosse voix. De retour en France il y a quelques années, un mien petit neveu me surnomma Tibère en référence à la vedette ours d'un dessin animé qui passait à la TV en ce temps là. Le surnom m'est resté et je l'ai modifié pour y inclure Tree, l'arbre de la forêt tant aimée et mon totem en mémoire de mon ami Cree et de tous ceux que j'ai connu à Mistashibi, Vieux Comptoir, Fort Ruppert et à Matagami.
Cet article a été publié dans CHIANTIFIQUEMENT PARLANT, La planète. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s