Barbecue à la Benjamin Franklin

Ça fait 3 jours qu’on est en canicule : plus de 30°C le jour et 25 à 27 la nuit. boire caniculeDans sa tanière au sous-sol, T-Bear ne s’en sort pas si tant pire avec un gros 27° nuit et jour. Il arrive à maintenir cette douce et stable température grâce à 2 ventilateurs qui croisent leur lame. Mais alors, ça bourdonne en stéréo comme deux hélicos en vol stationnaire. Heureusement ils sont synchrones, c’est pas si tant pire là aussi… même si les méninges à T-Bear menacent de se détacher de son cerveau. climatAvec ce temps lourd, humide à gros nuages, il y a bien sûr des orages annoncés depuis dimanche, mais ils se tâtent le cumulonimbus sans trop se décider. À cause d’eux, T-Bear n’osait pas trop allumer son barbecue et cuire à l’intérieur avec cette chaleur, ce n’est pas la joie. Trois jours de salades a de quoi rendre chèvre au point de vouloir la dévorer toute crue. cumulonimbusEt puis, par hasard, il a vu une annonce EDF (Hydro-Québec français) qui lui a apporté la solution : le barbecue à la Benjamin Franklin (çui là là qu’il a inventé le paratonnerre) (pour instruire les nouveaux bacheliers). Ah ! Ces Français ! Quels dém… débrouillards !!! Regardez bien l’annonce et vous verrez que vos saucisses et merguez sont même livrées directement à domicile par la fenêtre.

Bon appétit.

N’oubliez pas de jeter un clin d’oeil aux insolences d’un T-Bear libre au pays de la poutine en cliquant sur le logo ci-contre  aujourd’hui : Politiciens honnêtes. 

A propos tbearbourges

T-Bear est mon pseudonyme : T comme Tree (arbre en anglais) et Bear (ours en anglais). Pourquoi un pseudonyme en anglais pour un français ? L'ours (bear) est l'animal totem qu'un ami Cree, un peu chaman sur les bords, m'a donné alors que je travaillais en exploration pour le compte d'Hydroquébec dans le grand nord Québecois. Les Cree ne parlent qu'un dialecte algonquin et que l'anglais. Donc, Robert se transforma en Bear auprès d'eux d'où mon surnom totem Blackbear (ours noir) à cause de ma barbe et de ma grosse voix. De retour en France il y a quelques années, un mien petit neveu me surnomma Tibère en référence à la vedette ours d'un dessin animé qui passait à la TV en ce temps là. Le surnom m'est resté et je l'ai modifié pour y inclure Tree, l'arbre de la forêt tant aimée et mon totem en mémoire de mon ami Cree et de tous ceux que j'ai connu à Mistashibi, Vieux Comptoir, Fort Ruppert et à Matagami.
Cet article a été publié dans ÉLUCUBRATIONS À T-BEAR. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Barbecue à la Benjamin Franklin

  1. Ici aussi fait chaud, le thermomètre oscille entre 29 et 30° et quand j’ai repris mon char, après une salade nordique et une glace le tout arrosé d’un bon cidre breton bien frais, il faisait 36° … quelle horreur ! vite à la maison où il fa

    J'aime

  2. fait relativement frais. Naturellement, j’ai encore appuyé sur la touche qui ne fallait pas ! c’est la faute du cidre.
    Bonne journée bien au frais.

    J'aime

  3. tbearbourges dit :

    Merci… manque juste le cidre. On a en a aussi ici qui porte l’appellation cidre, mais en réalité c’est du vin de pomme. Pas pareil. 😦

    J'aime

  4. tbearbourges dit :

    oui, oui, le cidre de glace est délicieux et les autres sont très bons aussi, mais ce sont plutôt des vins de pomme qui ne ressemblent pas aux cidres bretons ou normands… à mon avis.

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s