Ils sont partis !!!

La parenté française à T-Bear est repartie le 29 juillet au soir pour les vieux pays.

cousins, cousines, Tatie-Mammie au biodôme - photo Caroline

Byby cousines et cousins de France – photo Sara

sniff…

Revenons à l’actualité pour dissiper la tristesse… enfin …

Il y a 100 ans, le 30 juillet 1914, la Russie mobilisait unilatéralement la population mâle russe contre l’Allemagne.

Affiche de recrutement Russe pour la mobilisation générale - Aout 1914

Affiche de recrutement Russe pour la mobilisation générale – Aout 1914

Par le jeu des alliances, la France puis l’Angleterre durent en faire autant alors que de l’autre côté l’empire Allemand menacé dans ses territoires baltes par cette mobilisation générale déclara la guerre à la Russie, suivie par ses alliés, les empires d’Autriche-Hongrie et Ottoman (turc). Ainsi a débuté la « grande guerre » de 1914-1918 que beaucoup espérait être la dernière. Bien que les vainqueurs aient dénoncé l’Allemagne comme fauteur de guerre, ce fut bien la Russie qui en premier déclencha le processus par cette mobilisation générale.

Le tsar Nicolas II. Le premier responsable du déchaînement de la guerre 14-18

Le tsar Nicolas II. Le premier responsable du déchaînement de la guerre 14-18

Non seulement par cette mesure le Tsar, le souverain perdit dans le conflit sa couronne mais aussi la vie et celle de sa famille. La guerre et la guerre civile qui s’en suivit tua sur le front et en Russie même environ 1 811 000 soldats et 1 500 000 civiles à cause de l’inconséquence de ses gouvernants. millions-mort-600x356Parmi les grandes puissances belligérantes, L’Empire Ottoman perdit environ 85 000 soldats et 2 150 000 civils à cause de la révolution. 2 036 900 soldats Allemands furent tués sur le front et  environ 426 000 civils par bombardements. La France subit une perte de 1 697 500 soldats et 300 000 civils par bombardements. L’Autriche-Hongrie dont l’assassinat de l’héritier fut à l’origine du conflit compta 1 100 000 soldats tués + 467 000 civils.  Le Royaume-Uni (communément appelé à tort Angleterre) perdit dans les tranchées 934 000 soldats et 216 000 civils. Parmi les grandes puissances le nombre de civils massacrés par la bêtise de leurs gouvernants se monte à environ 5 059 000 innocents. Il faut y ajouter les autres petits pays qui ont subi sans l’avoir voulu les ravages des armées soit en tout et pour tout 7 028 000 civils tués.

Les bombardements ne font pas la distinction entre civils et militaires

Les bombardements ne font pas la distinction entre civils et militaires

T-Bear n’a pas compté les États-Unis puisqu’il n’a comptabilisé pour sa démonstration que les civils et que l’intervention Américaine s’est faite hors de leur pays.

Jamais plus Hiroshima ???

Jamais plus Hiroshima ???

L’hécatombe de civils fut encore plus marquée pendant la seconde guerre mondiale qui en sacrifia 49 millions à cause des bombardements « classiques » et atomiques et malgré les abris, contre 24 millions de militaires.

Civils fuyant les bombardements

Civils fuyant les bombardements

Alors que le ton monte de plus en plus entre la Russie d’une part et les États-Unis et leurs alliés Européens d’autre part et que les têtes s’échauffent dans leurs populations, essayez immédiatement, hommes, femmes et enfants de vous engager dans les armées si une 3ème guerre se déclare, vous serez certainement mieux protégés et à l’abri qu’en tant que civil.

N’oubliez pas de jeter un clin d’oeil aux insolences d’un T-Bear libre au pays de la poutine en cliquant sur le logo ci-contre aujourd’hui : Quand la colombe se fait autruche.

A propos tbearbourges

T-Bear est mon pseudonyme : T comme Tree (arbre en anglais) et Bear (ours en anglais). Pourquoi un pseudonyme en anglais pour un français ? L'ours (bear) est l'animal totem qu'un ami Cree, un peu chaman sur les bords, m'a donné alors que je travaillais en exploration pour le compte d'Hydroquébec dans le grand nord Québecois. Les Cree ne parlent qu'un dialecte algonquin et que l'anglais. Donc, Robert se transforma en Bear auprès d'eux d'où mon surnom totem Blackbear (ours noir) à cause de ma barbe et de ma grosse voix. De retour en France il y a quelques années, un mien petit neveu me surnomma Tibère en référence à la vedette ours d'un dessin animé qui passait à la TV en ce temps là. Le surnom m'est resté et je l'ai modifié pour y inclure Tree, l'arbre de la forêt tant aimée et mon totem en mémoire de mon ami Cree et de tous ceux que j'ai connu à Mistashibi, Vieux Comptoir, Fort Ruppert et à Matagami.
Cet article a été publié dans ÉLUCUBRATIONS À T-BEAR. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s