Mieux vaut prévenir que guérir…

T-Bear en sait quelque chose puisqu’il a eu le coude cassé avec les complications qu’il a partagée avec vous à cause de la négligence de la municipalité de Terrebonne.20140407_104953_2 Celle-ci avait laissé littéralement pourrir le trottoir qui borde l’école primaire où T-Bear va souvent récupérer ses petits-enfants.

Trou du trottoir qui a coûté un bras à T-Bear - Photo Sara

Trou du trottoir qui a coûté un bras à T-Bear – Photo Sara

Heureusement que c’est lui qui s’est cassé la margoulette et non un enfant qui se soit gravement blessé ou même tué sur ces crevasses. Et des chutes par le passé, il y en a eu d’après la brigadière, ainsi que des rapports de celle-ci voués à la filière 13 (poubelle). 

Le 4 août, le trou est agrandi...

Le 4 août, le trou est agrandi… T-Bear

Il a fallu la mise en demeure de T-Bear pour que l’administration municipale réagisse.

... pour le remplir de béton

… pour le remplir de béton – T-Bear

Enfin c’est fait.

... et le 5 août, le trottoir est réparé

… et le 5 août, le trottoir est réparé – T-Bear

En quelques heures, tous les trottoirs du secteur ont été réparés. Quelques heures qui auraient évité bien des souffrances à T-Bear si la Mairie avait procédé avant comme elle aurait dû.

Pourquoi faut-il que les autorités responsables payées par nos impôts et taxes attendent qu’il y ait un accident grave pour réagir ?

Le débarcadère de l'Île-des-Moulins presque libre d'accès - T-Bear

Le débarcadère de l’Île-des-Moulins presque libre d’accès – T-Bear

Dernièrement à l’Île-des-Moulins, T-Bear a senti les poils du dos se hérisser quand il a vu un enfant de 3 ans échapper à ses parents, passer sous la chaîne et courir vers l’eau sur le débarcadère.

Une chaîne sans pancarte facilement franchissable par un enfant ou un adulte

Une chaîne sans pancarte d’interdiction facilement franchissable par un enfant ou un adulte – T-Bear

Une chaîne sans pancarte n’interdit véritablement à personne de passer alors qu’au bout de cette jetée sans barrière il y a une planche défaillante et environ 3 m d’eau bien polluée. Le quai ne sert que rarement en été au chaland qui promène des chalands autour du lac à la demande. Ça fait si longtemps qu’il n’a pas servi que des araignées y ont tissé de magnifiques toiles.

Il y a si longtemps que ce quai n'a pas servi que les araignées y ont tissé leurs toiles - T-Bear

Il y a si longtemps que ce quai n’a pas servi que les araignées y ont tissé leurs toiles – T-Bear

Au lieu de gaspiller l’argent des contribuables à consteller le parc d’affiches mensongères anti outardes

Une propagande injuste et haineuse digne de fascistes ou de bolcheviks - T-Bear

Une propagande injuste et haineuse digne de fascistes ou de bolcheviks – T-Bear

et d’élever des barrières inutiles contre les bernaches, ne serait-il pas plus urgent de placer à l’entrée de la jetée des pancartes d’avertissement de danger et de construire au bout du quai une vraie barrière en bois pour prévenir plutôt que de guérir ?

Un fil bien plus dangereux que les oies - T-Bear

Inutile barrière anti Bernaches. Un fil bien plus dangereux que les oies – T-Bear

Les administrateurs du Parc ont été prévenus récemment du danger par un des bateliers de la vodka. Il s’est fait refouler avec dédain.

Faudra-t-il attendre le drame pour agir ?

Faudra-t-il attendre le drame pour agir ?

L’administration préfère sans doute qu’il y ait une noyade pour agir.

N’oubliez pas de jeter un clin d’oeil aux insolences d’un T-Bear libre au pays de la poutine en cliquant sur le logo ci-contre aujourd’hui : La vérité sort-elle de la bouche des enfants ?

A propos tbearbourges

T-Bear est mon pseudonyme : T comme Tree (arbre en anglais) et Bear (ours en anglais). Pourquoi un pseudonyme en anglais pour un français ? L'ours (bear) est l'animal totem qu'un ami Cree, un peu chaman sur les bords, m'a donné alors que je travaillais en exploration pour le compte d'Hydroquébec dans le grand nord Québecois. Les Cree ne parlent qu'un dialecte algonquin et que l'anglais. Donc, Robert se transforma en Bear auprès d'eux d'où mon surnom totem Blackbear (ours noir) à cause de ma barbe et de ma grosse voix. De retour en France il y a quelques années, un mien petit neveu me surnomma Tibère en référence à la vedette ours d'un dessin animé qui passait à la TV en ce temps là. Le surnom m'est resté et je l'ai modifié pour y inclure Tree, l'arbre de la forêt tant aimée et mon totem en mémoire de mon ami Cree et de tous ceux que j'ai connu à Mistashibi, Vieux Comptoir, Fort Ruppert et à Matagami.
Cet article a été publié dans LA JÔSETTE DE L'ÎLE-DES-MOULINS, Terrebonne. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Mieux vaut prévenir que guérir…

  1. Oh les belles fleurs !
    J’avais fait un beau commentaire, cette nuit sur ma mini tablette et hop,le fantôme du coin est passé et a tout effacé, pourtant il était bien mon commentaire … ! mdr.
    Il disait que c’était partout pareil ; qu’ il avait fallu plus de 6 ans et un changement de couleur de municipalité pour que le service de la voirie efface une flèche : » tourner à gauche » soit effacée. De plus, ça se passait dans la rue du Commissariat de police qui, autrefois avait du être en sens unique, mais qui était maintenant dans les deux sens..Bon après-midi.

    J'aime

  2. tbearbourges dit :

    Oui, c’est partout pareil. Combien de fois voit-on une équipe asphalter une rue et quelques jours plus tard une autre équipe flanque tout en l’air pour creuser une tranchée afin d’y déposer un câble ou un tuyau… Et toute cette désorganisation est payée par les contribuables.

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s