Buffalo… bill

Oui, la facture va être très élevée à Buffalo, la ville de l’État de New York qui vient de subir cette semaine…

photo John Normile

Comme on est mi novembre au sud de Montréal, les bouleaux étaient tout juste en train de perdre leurs feuilles – photo John Normile

LA tempête du siècle avec presque 2m de neige en même pas 24h, alourdie par un bilan de 8 morts. Et ceci un 18 novembre, un peu plus d’un mois avant le début officiel de l’hiver.

Le tsunami de neige s'avance - photo Gary Wiepert

Le tsunami de neige s’avance – photo Gary Wiepert

Un phénomène aussi rare que spectaculaire a provoqué ce blizzard. Les eaux du lac Érié en cette saison sont encore au dessus de zéro tandis qu’un très fort vent soufflait un air arctique largement en dessous du point de congélation. Ce qui a provoqué une forte condensation qui aurait pu être de verglas, ce qui aurait été bien plus catastrophique, mais qui heureusement s’est transformée en neige.

photo Derek Gee

photo Derek Gee

D’où ce tsunami neigeux qui a englouti la ville riveraine. Voici une vidéo qui montre l’étendue et l’avancée du phénomène.

Pour le reste, les images que T-Bear va vous montrer ressemblent beaucoup à ce que nous connaissons chaque année au Québec après une bonne tempête.

photo Judith Gros

photo Judith Gros

Afin de partager avec ses amis d’outre Atlantique et sa parenté française ce que nous pouvons vivre assez régulièrement au Québec pendant 6 mois d’affilé, T-Bear présente 2 vidéos filmées par des amateurs. Conduire pendant un blizzard est assez éprouvant et c’est ce que vous allez « voir » (si on peut dire) dans cette vidéo.

Quand à l’autre, c’est bien ce qu’on peut ressentir le lendemain d’une grosse tempête entre l’admiration devant la beauté du paysage et le découragement à vous couper le souffle d’avoir à pelleter pour se frayer un chemin et ensuite pour dégager son véhicule.

À la prochaine tempête.

N’oubliez pas de jeter un clin d’oeil aux insolences d’un T-Bear libre au pays de la poutine en cliquant sur le logo ci-contre  aujourd’hui: Modulation dans les garderies.

A propos tbearbourges

T-Bear est mon pseudonyme : T comme Tree (arbre en anglais) et Bear (ours en anglais). Pourquoi un pseudonyme en anglais pour un français ? L'ours (bear) est l'animal totem qu'un ami Cree, un peu chaman sur les bords, m'a donné alors que je travaillais en exploration pour le compte d'Hydroquébec dans le grand nord Québecois. Les Cree ne parlent qu'un dialecte algonquin et que l'anglais. Donc, Robert se transforma en Bear auprès d'eux d'où mon surnom totem Blackbear (ours noir) à cause de ma barbe et de ma grosse voix. De retour en France il y a quelques années, un mien petit neveu me surnomma Tibère en référence à la vedette ours d'un dessin animé qui passait à la TV en ce temps là. Le surnom m'est resté et je l'ai modifié pour y inclure Tree, l'arbre de la forêt tant aimée et mon totem en mémoire de mon ami Cree et de tous ceux que j'ai connu à Mistashibi, Vieux Comptoir, Fort Ruppert et à Matagami.
Cet article a été publié dans American way of life. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Buffalo… bill

  1. C est plutôt apeurant tout ça. J ai connu une tempête de neige de midi a 15h à Caen. J enseignais dans la ville à 7km de Caen par le périphérique. A 16h 30, je repris ma voiture tant bien que mal, mais bon, j arrivais à apercevoir le périphérique, quelle horreur plein de voitures, de camions en rade. Donc, je continuais pour passer par une autre route. Arrivée au Novotel, impossible d aller plus loin … J étais à 5km de chez moi. Donc je laissais ma voiture près du Novotel, aidais un pauvre parisien à rentrer la sienne sur le parking et courageusement, je partais à pied en remontant le périphérique où tout était bloqué, les camions en travers, les voitures qui ne pouvaient pas passer, j ai formé qques convois, donne des nouvelles du front et petit à petit j ai réussi à atteindre la sortie direction ma maison où mon mari m attendait tranquillement. Naturellement les portables ne passaient pas. J ai eu de la chance de pouvoir rentrer, beaucoup sont restés sur place. Les engins de la DDE ne pouvant pas passer a cause des camions.
    Même dans le Calvados, il peut y avoir des épisodes neigeux.
    Ici, au sud de la Loire, a priori, c est plus calme.
    Bon samedi après-midi.

    J'aime

  2. tbearbourges dit :

    Il est vrai qu’en France, ni les gens, ni les routes ni les véhicules ne sont conçus pour le froid, le verglas et la neige. Tandis qu’ici, ce genre d’évènement ne fait par partie du quotidien mais presque. Au moins 1 ou 2 blizzard par année, sans compter les bordées de neige de 20 à 30 cm.
    MAIS VOUS, VOUS AVEZ LE CALAVADOS pour vous remettre de vos émotions. Quel performant antigel !!! 😀

    J'aime

    • Mais c’est bien vrai ça ! mais il faut qu’il soit bon parce que je suis très difficile et il y en a de moins en moins … Le meilleur était celui de la ferme de mes cousins habitant dans le département de la Manche mais il n’ont plus l’autorisation de bouillir. Toutes les bonnes choses se perdent.

      J'aime

  3. tbearbourges dit :

    Malheureusement… sauf les gens gentils… mais ils sont rares.

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s