Slurp ! Miam miam : mousse aux cevettes du Québec

Une autre tradition des fêtes de Noël au Québec qui est en train de se perdre : LA MOUSSE AUX CREVETTES. La cause ? Probablement l’obsession de la ligne rayon de bicyclette qui est d’ailleurs aussi nocive pour la santé que l’obésité. Notre cerveau étant constitué de matière grasse, la diminution anarchique de tout gras peut le détruire.

La mousse aux crevettes à l'Halloween le prouve bien

La mousse aux crevettes à l’Halloween le prouve bien

Donc nous avons absolument besoin de gras pour ne pas perdre la tête. Tout dépend non seulement de la proportion mais aussi et surtout de la qualité du gras. Comme les gens sont très mal informés et qu’il se dit en diététique des tonnes de sottises, dans le doute abstiens-toi finissent par se dire beaucoup de gens… souvent à leur détriment soit dans un sens soit dans l’autre pour le plus grand bénéfice des restaurateurs de mal bouffe ou des diététiciens. Bientot-une-Barbie-grande-taille_visuel_article2Or la base de la mousse aux crevettes est le fromage en crème qu’aucun régime minceur ne recommande. Mais dans le temps des fêtes qui coïncide avec le début de l’hiver, qui donc s’abstient de tourtière, de ragouts de patte de cochon, de bûche et de chocolats ?bouffe de Noël Alors pourquoi ne pas fondre avec la mousse aux crevettes ? T-Bear va donc rappeler à la mémoire déficiente des obstinés du régime maigreur (synonyme d’aigreur) cette tartinade si tant facile à faire et voluptueuse en bouche.

la mousse aux crevettes

la mousse aux crevettes

La base du met est le fromage en crème d’origine Nord Américaine dont la marque la plus connue est Philadelphia, nom de sa ville d’origine. En Europe, le Boursin ou le mascapone lui ressemble assez pour pouvoir s’y substituer.  

Mousse aux crevettes du Québec.

Ingrédients pour 10 portions :

  • 125 g de fromage à la crème
  • 1 boîte de soupe aux tomates
  • 250 ml de mayonnaise
  • 120 g crevettes (ou plus) hachées grossièrement
  • 1 gros oignon haché très finement
  • 3 ou 4 parties blanches de céleri hachées très finement
  • 2 sachets gélatine (Knox ou autre) sans saveur
  • 125 ml tasse eau bouillante
  • Sel et poivre au goût
  • Persil séché

Préparation :

 Dans une casserole faire bouillir l’eau et versez-y en touillant les 2 sachets de gélatine jusqu’à ce que le tout soit bien fondu.

Dans un grand bol, délayez le fromage en crème avec la soupe aux tomates et la mayonnaise. Ajoutez y les crevettes, l’oignon, le céleri, le persil, l’assaisonnement en sel et poivre et mélangez bien avec la gélatine. Traditionnellement, placez le tout dans un moule à gâteau rond cannelé avec cheminée, ou dans des ramequins pour des parts individuelles.

Placez tout ça dans votre réfrigérateur au moins pendant 1 heure, le temps que la gélatine ait bien pris. Démoulez et servez la mousse entourée de craquelins, de petits pains rôtis suédois ou de biscottes.

N’oubliez pas de jeter un clin d’oeil aux insolences d’un T-Bear libre au pays de la poutine en cliquant sur le logo ci-contre  aujourd’hui: : gaz toxiques.

A propos tbearbourges

T-Bear est mon pseudonyme : T comme Tree (arbre en anglais) et Bear (ours en anglais). Pourquoi un pseudonyme en anglais pour un français ? L'ours (bear) est l'animal totem qu'un ami Cree, un peu chaman sur les bords, m'a donné alors que je travaillais en exploration pour le compte d'Hydroquébec dans le grand nord Québecois. Les Cree ne parlent qu'un dialecte algonquin et que l'anglais. Donc, Robert se transforma en Bear auprès d'eux d'où mon surnom totem Blackbear (ours noir) à cause de ma barbe et de ma grosse voix. De retour en France il y a quelques années, un mien petit neveu me surnomma Tibère en référence à la vedette ours d'un dessin animé qui passait à la TV en ce temps là. Le surnom m'est resté et je l'ai modifié pour y inclure Tree, l'arbre de la forêt tant aimée et mon totem en mémoire de mon ami Cree et de tous ceux que j'ai connu à Mistashibi, Vieux Comptoir, Fort Ruppert et à Matagami.
Cet article a été publié dans SLURP ! MIAMIAM. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Slurp ! Miam miam : mousse aux cevettes du Québec

  1. Humm ça a l air bon, mais je ne sais pas si mon foie resisterait. J avoue que je préfère souvent les préparations « nature » quelques crevettes grises, roses avec une bonne tartine de pain beurre miam miam
    Bon vendredi après-midi

    J'aime

  2. tbearbourges dit :

    C’est vrai que c’est un peu dur sur le foie, c’est pour ça qu’on en mange qu’à Noël 🙂
    Bon samedi

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s