La Jôsette : Auprès de mon arbre.

photo T-Bear

photo T-Bear

Si, dans notre humaine condition, on peut deviner ce qu’endurent nos cousins animaux, il est difficile d’évaluer ce que vivent les arbres en hiver… sauf, comme T-Bear, l’ours, la marmotte et tous ceux qui hibernent.

photo T-Bear

photo T-Bear

Pour le monde végétal, on dit qu’il est en dormance.

photo T-Bear

photo T-Bear

Ce qui n’empêche ni les uns ni les autres de mourir si le froid dépasse leur capacité d’endurance.

Photo T-Bear

Photo T-Bear

Mais comme tout hibernant, ils le font en dormant. Ce qui à priori paraît « moins pire ».

photo T-Bear

photo T-Bear

En tout cas, ce sont les arbres qui magnifient l’hiver comme le montrent ces photos que T-Bear a prises samedi le 13 décembre au retour du soleil après la tempête.

photo T-Bear

photo T-Bear

Et c’est cette beauté sans pareil qui nous permet, à nous, les hivernants éveillés, de surmonter le difficile de la saison.

Photo T-Bear

Photo T-Bear

N’oubliez pas de jeter un clin d’oeil aux insolences d’un T-Bear libre au pays de la poutine en cliquant sur le logo ci-contre  aujourd’hui: : L’essence à Poutine.

A propos tbearbourges

T-Bear est mon pseudonyme : T comme Tree (arbre en anglais) et Bear (ours en anglais). Pourquoi un pseudonyme en anglais pour un français ? L'ours (bear) est l'animal totem qu'un ami Cree, un peu chaman sur les bords, m'a donné alors que je travaillais en exploration pour le compte d'Hydroquébec dans le grand nord Québecois. Les Cree ne parlent qu'un dialecte algonquin et que l'anglais. Donc, Robert se transforma en Bear auprès d'eux d'où mon surnom totem Blackbear (ours noir) à cause de ma barbe et de ma grosse voix. De retour en France il y a quelques années, un mien petit neveu me surnomma Tibère en référence à la vedette ours d'un dessin animé qui passait à la TV en ce temps là. Le surnom m'est resté et je l'ai modifié pour y inclure Tree, l'arbre de la forêt tant aimée et mon totem en mémoire de mon ami Cree et de tous ceux que j'ai connu à Mistashibi, Vieux Comptoir, Fort Ruppert et à Matagami.
Cet article a été publié dans LA JÔSETTE DE L'ÎLE-DES-MOULINS. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour La Jôsette : Auprès de mon arbre.

  1. Ils sont beaux avec la couche de neige. Effectivement les grands froids, le poids de la neige sont autant de mauvais traitements pour eux. Ici, il pleut et fait presque chaud.on après-midi et bon petit thé bien chaud.

    J'aime

  2. tbearbourges dit :

    Je viens de rentrer de la distribution. Beaucoup de chaleur humaine à travers un crachin verglaçant. Mais ça devrait tourner en neige cette nuit et redonner de la pureté à ce que le sel antidérapant a sali.
    Bonne nuit et bon jeudi à vous.

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s