La veille, le jour et le lendemain

Cette année au Québec, nous avons eu un Noël sous une pluie diluvienne avec des vents violents. Heureusement, T-Bear n’avait pas loin à aller pour passer la veillée de Noël dans la famille de Sara, sa Belle-fille.

photo T-Bear

photo T-Bear

Le repas fut fabuleux et les enfants ont bien trinqué…

Les enfants trinquent... avec du coca - T-Bear

Les enfants trinquent… avec du coca – T-Bear

avec du coca dans des verres à vin. 

photo T-Bear

photo T-Bear

Et puis ce fut le déblaiement tant attendu. À propos de vos cadeaux, vous-ont-il plu ?

Photo T-Bear

Photo T-Bear

Sinon, 2 solutions en ce 26 décembre. Soit vous vivez en France, et vous revendez ces cadeaux non désirés sur Internet. Si si si, c’est la grande mode pour la 2e année chez nos cousins de l’ancien monde. Elle pourrait bien devenir une habitude. Dès le 24 décembre, les réseaux d’Internet ont débordé d’offres de vente des cadeaux mal aimés. Et ça marche ! Vendre ses cadeaux pour se renflouer après les folles dépenses de l’avant, fallait y penser.

Cadeau à revendre aux enchères sur ebay. Mise à prix de départ : 1€

Cadeau à revendre aux enchères sur ebay. Mise à prix de départ : 1€

Grand Papa vient de m’offrir une Ferrari dernier modèle, alors je la revends aux enchères sur ebay, histoire qu’il puisse la payer et que je me fasse un surplus qui sera mon vrai cadeau. Pas bête.

imageDu côté de notre nouveau monde nous paraissons plutôt anciens avec notre traditionnel « boxing day« . Le lendemain de Noël est jour de liquidation des stocks dans tous les commerces. Tout est en solde. Vente très réglementée, les portes des magasins ne s’ouvrent qu’à partir de 13h à travers tout le pays en tenant compte des 6 décalages horaires d’une côte à l’autre. Alors, pour économiser quelquefois jusqu’à 50%, les chalands font la queue pendant des heures, bravant l’humidité cette année. C’est quand-même plus supportable que les -18° de l’année dernière. pmc11 1226 shopping 02.jpgUne fois à l’intérieur si on n’a pas été piétiné à l’entrée, c’est une bonne occasion d’observer la bipolarité  humaine. Depuis 2 mois, les rues et les centres d’achat fondent sous les chansons guimauves ruisselantes de l’amour de Noël et dès le lendemain, oubliés les bons sentiments. Boxing-Day-MontrealUne musique syncopée excite la nervosité des clients qui se bousculent et parfois se battent pour un article en solde. D’où probablement l’origine de « boxing ».Boxing dayTrès peu pour T-Bear, ce n’est pas sa tasse de thé. Il préfère sagement la déguster au chaud dans sa tanière.

T-Bear entouré de RoHan et Charlotte

T-Bear entouré de Rohan et Charlotte

Le jour même de Noël fut l’occasion pour lui de participer au grand déballage en famille et en pyjama (sauf lui) chez Sara.

Jour de Noël chez Sara - photo T-Bear

Jour de Noël chez Sara – photo T-Bear

Beaucoup de plaisir à voir tout le monde découvrir avec joie ses cadeaux. Vu le bonheur qu’ils ont créé, ils ne seront certainement pas revendus sur Internet… avant l’année prochaine.

N’oubliez pas de jeter un clin d’oeil aux insolences d’un T-Bear libre au pays de la poutine en cliquant sur le logo ci-contre  aujourd’hui : solde des caricatures 2014 du Père Noël

A propos tbearbourges

T-Bear est mon pseudonyme : T comme Tree (arbre en anglais) et Bear (ours en anglais). Pourquoi un pseudonyme en anglais pour un français ? L'ours (bear) est l'animal totem qu'un ami Cree, un peu chaman sur les bords, m'a donné alors que je travaillais en exploration pour le compte d'Hydroquébec dans le grand nord Québecois. Les Cree ne parlent qu'un dialecte algonquin et que l'anglais. Donc, Robert se transforma en Bear auprès d'eux d'où mon surnom totem Blackbear (ours noir) à cause de ma barbe et de ma grosse voix. De retour en France il y a quelques années, un mien petit neveu me surnomma Tibère en référence à la vedette ours d'un dessin animé qui passait à la TV en ce temps là. Le surnom m'est resté et je l'ai modifié pour y inclure Tree, l'arbre de la forêt tant aimée et mon totem en mémoire de mon ami Cree et de tous ceux que j'ai connu à Mistashibi, Vieux Comptoir, Fort Ruppert et à Matagami.
Cet article a été publié dans La famille à T-Bear, T-BEAR ET LES SIENS. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour La veille, le jour et le lendemain

  1. Belles photos, d’un bon Noël en famille. Effectivement, je vois que tout le monde était heureux de ce bon moment et le Grand-Père fier et tout heureux lui aussi au milieu de ces petits-enfants. Profitez bien de ces bons et beaux instants.
    Bon après-midi à l’abri. ça y est les routes des Alpes sont bloquées … ils voulaient de la neige, ils en ont et comme d’habitude, les camions bloquent, la DDE qui est sur le pied de guerre,( mais oui, mais oui …).ne peut pas passer ! j’aime mieux pour eux que pour moi.
    Ici toujours la même température avec quelques gouttes même pas besoin de prendre un parapluie.

    J'aime

  2. tbearbourges dit :

    Dernier jour de temps doux ici. À partir de cette nuit, le thermomètre replonge sérieusement en dessous de 0°. Et mercredi dans la nuit de la St-Sylvestre on nous annonce -20° sans neige protectrice au sol. Pauvres végétaux !!! M’enfin, on n’y peu rien.
    Bonne journée à vous avec de belles photos de ciel à prendre.

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s