L’incontournable imposture d’être : quitter la vie, c’est mourir un peu…

Voudrai me réveiller. Ouvrir les yeux. Bouger. Ankylose. Brume. J’attends. J’entends. murmures. Confus. Des voix. Jeanne d’Arc ? Non, ma fille Hortense. Elle pleure. Ça lui arrive souvent. Une voix doctorale. Mâle. consultation-examen-medicalMa fille avec un mâle que je ne connais pas ?… Possible. Plus de nouvelles d’elle depuis des années. Alors, pourquoi j’entends… elle ? « …décédé… » Qui est décédé ? « …Benoît Boifort… » Présent ! Oui c’est moi… Comment ça, décédé ? Ben non bondieu. Je vous entends. Je vous entends… mais je ne vous vois pas. spectreVibrations rouges, bleues, jaunes. Ah ! Ça y est. Je perçois. J’entends et je perçois donc je ne peux être mort. Ajuster le focus… Ma fille ? Ça ? Mon Dieu ! Ça fait combien de temps qu’on ne s’est pas vus ? Éternité. Non, pas ça puisque je suis bien vivant, j’entends et je vois. Mais où est mon corps ? morgue2 guiboles poilues raides avec une étiquette au gros orteil gauche. Dessus : Benoît Boifort. Hey les gars, il y a erreur ! Je suis vivant, merde ! J’entends, je vois… mais je ne sens pas. Normal, je suis enrhumé. Le nez bouché je vous dis. On ne crève quand-même pas d’un petit rhume, merde… Mon corps aussi, je ne le sens pas… ni mon coeur. Mais c’est pas possible. Je vais me réveiller. Le cauchemar. Au secours ! À l’aide ! La gorge coincée. Maudit rhume. Hein ? Qu’est-ce qu’il dit le grand flandrin en blouse blanche ? Crise cardiaque ? Effort violent ? Quel effort violent ? J’étais couché bondieu ! « des voisins l’ont retrouvé dans son lit… l’odeur… «  Comment ça, l’ODEUR ? Je t’en foutrais moi ! Je me lave tous les jours ! « … décédé depuis 4 jours déjà quand on l’a trouvé… » Hein ? pet de lapin » L’autopsie montre… » Ils ont osé m’autopsier sans ma permission ces salauds ? « … comme un effort violent ou un choc émotionnel… Non, ni coup ni rien… semble être bien mort dans son sommeil… » Mais non ! Bandes de cons !!! Je me souviens, j’ai éternué et… plus rien. Je serais mort en éternuant ? Hey, vous là ! On ne meurt pas d’un éternuement. Ridicule ! Trouvez autre chose, bondieu… « On ne laisse pas seul son vieux père de son âge sans prendre de ses nouvelles au moins tous les 2 jours… » sanglot de Hortense. Bien fait ! M’abandonner depuis si longtemps !… Comment ça, « elle avait ses raisons »... Hey ! Qui a dit ça dans mon dos ? …Et puis non, je ne peux pas être mort. 

peinture de Hyeronimus Bosh

peinture de Hyeronimus Bosh

Où il est le tunnel, la lumière, le comité d’accueil des amis… « Tu en avais plus du tout à force de les écoeurer… » Hein ? Mais qui parle encore dans mon dos ? Et mes ancêtres alors qui doivent m’attendre pour traverser de l’autre bord ?  » Ça c’est pour les gens cool qui ne meurent pas d’un éternuement ridicule après avoir fait chier toute leur vie leur femme et leurs enfants ». Mais qui c’est qui parle ? C’est toi St-Pierre ? Tout ça c’est des calomnies. curéD’ailleurs écoute donc ton curé : mari et père de famille exemplaire, qu’il dit. EXEMPLAIRE, tu entends ! Hein ? Comment ça que je ne peux pas croire en ce que dit un curé et pas en Dieu à la fois ?..  Mais ce sont mes obsèques, bondieu !!! Déjà ? Mais on était à la morgue y a même pas 1 seconde ! Et à l’église en plus ! Vous vous foutez de ma gueule ? C’est pourtant bien écrit NOIR sur BLANC dans mes dernières volontés : pas de cérémonie, pas d’enterrement, ni fleurs ni couronne… Les enfants ne respectent plus rien de nos jours même pas les dernières volontés de leur père. Et de plus, je donnais mon corps À LA SCIENCE par HUMILITÉ et pour servir, oui Monsieur !  Je SUIS QUELQU’UN DE BIEN, moi Monsieur je ne sais qui qui parle dans mon dos. Je voulais que mon corps serve à éduquer les étudiants en médecine, moi MONSIEUR… atelier_memoireComment ça SURTOUT aux étudiant »E« s » D’où tiens-tu ça, la voix dans mon dos : avec l’espoir que ce soit une belle étudiante qui manipule mon zizi pour l’étudier… ? Comment ça VIEUX COCHON. Mais ce sont mes pensées intimes, ça, bondieu !!! Merde ! Mais qui es-tu donc pour connaître jusqu’à mes fantasmes les plus secrets ? 

(suite à la prochaine fois)

N’oubliez pas de jeter un clin d’oeil aux insolences d’un T-Bear libre au pays de la poutine

en cliquant sur le logo ci-contre  aujourd’hui : JE SUIS… absent.

A propos tbearbourges

T-Bear est mon pseudonyme : T comme Tree (arbre en anglais) et Bear (ours en anglais). Pourquoi un pseudonyme en anglais pour un français ? L'ours (bear) est l'animal totem qu'un ami Cree, un peu chaman sur les bords, m'a donné alors que je travaillais en exploration pour le compte d'Hydroquébec dans le grand nord Québecois. Les Cree ne parlent qu'un dialecte algonquin et que l'anglais. Donc, Robert se transforma en Bear auprès d'eux d'où mon surnom totem Blackbear (ours noir) à cause de ma barbe et de ma grosse voix. De retour en France il y a quelques années, un mien petit neveu me surnomma Tibère en référence à la vedette ours d'un dessin animé qui passait à la TV en ce temps là. Le surnom m'est resté et je l'ai modifié pour y inclure Tree, l'arbre de la forêt tant aimée et mon totem en mémoire de mon ami Cree et de tous ceux que j'ai connu à Mistashibi, Vieux Comptoir, Fort Ruppert et à Matagami.
Cet article a été publié dans CONTES FAFERLUS, l'incontournable imposture d'être. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour L’incontournable imposture d’être : quitter la vie, c’est mourir un peu…

  1. waouhhhhhhhhhh ! chapeau, quelle imagination, j’attends la suite ! Je suis écroulée de rire à la vue de la dernière image …
    Restez bien au chaud avec cette température polaire, un ptit thé bien chaud avec du sirop d’érable : miam miam.

    J'aime

  2. tbearbourges dit :

    Merci beaucoup. Quelques imprévus m’ont retardé pour la suite, mais ça s’en vient comme on dit au Québec.
    Bonne nuit à vous

    J'aime

  3. Ping : L’incontournable imposture d’être : imposteur sans le savoir. | Tbear Blog

  4. Ping : L’incontournable imposture d’être : des marionnettes | Tbear Blog

  5. Ping : L’incontournable imposture d’être : la danse nuptiale de la fiction avec la réalité | Tbear Blog

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s