La cabane à sucre

DSCF1130Profitant de cette semaine de relâche scolaire, les petits, Sara, une partie de sa famille accompagnés du reporter T-Bear sont allés se sucrer le bec… DSCF1128avec la cuvée 2014 puisque les érables n’ont même pas l’idée de remonter leur sève malgré les 2 semaines de retard. DSCF1129Fa ben trop frette ! Mais le soleil était de la partie pour faire étinceler la neige et transformer celle des toits en stalactite de glace. DSCF1152Ce qui a transformé les enfants en samouraï. DSCF1133_3Après le repas traditionnel gorgé de sirop, tout le monde a participé à l’ascension de l’Everest de neige, DSCF1142_3en en profitant pour faire de superbes glissades sur les pentes glacées. DSCF1144Un lutin des neiges les regardait grimper sans s’apercevoir que t-Bear paparazzi l’avait saisi à son insu. DSCF1146Des biches paisibles ruminaient elles aussi le spectacle qui les sortait de la longue méditation d l’hiver. DSCF1153Et puis, bien entendu, tout s’est terminé avec la tire, ce sirop d’érable brûlant se transformant voluptueusement en caramel glacé sur la neige. DSCF1158_3Que du bonheur.

Ce dimanche c’est aussi au Québec et la journée de la femme. Messieurs, ne l’oubliez pas.

La journée de la femme au temps de Cro-Magnon.

La journée de la femme au temps de Cro-Magnon.

ET VIVE LA JOURNÉE DE LA FEMME !!!

N’oubliez pas de jeter un clin d’oeil aux insolences d’un T-Bear libre au pays de la poutine en cliquant sur le logo ci-contre 

aujourd’hui : Changement d’heure pour ajourner la femme.

A propos tbearbourges

T-Bear est mon pseudonyme : T comme Tree (arbre en anglais) et Bear (ours en anglais). Pourquoi un pseudonyme en anglais pour un français ? L'ours (bear) est l'animal totem qu'un ami Cree, un peu chaman sur les bords, m'a donné alors que je travaillais en exploration pour le compte d'Hydroquébec dans le grand nord Québecois. Les Cree ne parlent qu'un dialecte algonquin et que l'anglais. Donc, Robert se transforma en Bear auprès d'eux d'où mon surnom totem Blackbear (ours noir) à cause de ma barbe et de ma grosse voix. De retour en France il y a quelques années, un mien petit neveu me surnomma Tibère en référence à la vedette ours d'un dessin animé qui passait à la TV en ce temps là. Le surnom m'est resté et je l'ai modifié pour y inclure Tree, l'arbre de la forêt tant aimée et mon totem en mémoire de mon ami Cree et de tous ceux que j'ai connu à Mistashibi, Vieux Comptoir, Fort Ruppert et à Matagami.
Cet article a été publié dans La famille à T-Bear, T-BEAR ET LES SIENS. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour La cabane à sucre

  1. Quel merveilleux paysage, bravo au reporter. Miam miam les sucettes ! les petits ont du bien s’amuser sous l’oeil attendri de Papy T-Bear et c’est le principal.
    Ah là là une heure de moins à dormir, c’est ce qui nous arrivera à la fin du mois.
    Bon après-midi toujours bien au chaud.

    J'aime

  2. tbearbourges dit :

    Ça dérange un peu… comme un petit décalge horaire. Mais ce qui est enrageant, c’est que ça ne correspond à rien de nos jours.
    Bon lundi

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s