Un petit coup de soleil au coeur

Petite neige tristounet (parait que c’est un qualificatif singulier masculin) dans la région de Montréal vendredi et soleil frisquet nettement en dessous du point de congélation samedi 28 mars.

Magnifique photo de la banquise sur la côte Gaspésienne (Pabos Mills) prise le 18 mars 2015 par l'incomparable photographe Québécois William de Merchant

Magnifique photo de la banquise sur la côte Gaspésienne (Pabos Mills) prise le 18 mars 2015 par l’incomparable photographe Québécois William de Merchant

Décidément, malgré tous les bruits de réchauffement de la planète et de fonte des glaces polaires, du moins en Amérique du Nord la banquise n’a jamais été aussi conséquente sur nos rivages et l’hiver n’en finit pas de finir. En France, ce n’est pas jojo non plus comme printemps. Alors, T-Bear a pensé partager avec vous tout un beau rayon de soleil bien chaleureux qui danse pour le plaisir et la beauté.

Alors ? Vous sentez-vous mieux ?

N’oubliez pas de jeter un clin d’oeil aux insolences d’un T-Bear libre au pays de la poutine en cliquant sur le logo ci-contre  aujourd’hui : rien ne refroidit l’ardeur des manifestants

A propos tbearbourges

T-Bear est mon pseudonyme : T comme Tree (arbre en anglais) et Bear (ours en anglais). Pourquoi un pseudonyme en anglais pour un français ? L'ours (bear) est l'animal totem qu'un ami Cree, un peu chaman sur les bords, m'a donné alors que je travaillais en exploration pour le compte d'Hydroquébec dans le grand nord Québecois. Les Cree ne parlent qu'un dialecte algonquin et que l'anglais. Donc, Robert se transforma en Bear auprès d'eux d'où mon surnom totem Blackbear (ours noir) à cause de ma barbe et de ma grosse voix. De retour en France il y a quelques années, un mien petit neveu me surnomma Tibère en référence à la vedette ours d'un dessin animé qui passait à la TV en ce temps là. Le surnom m'est resté et je l'ai modifié pour y inclure Tree, l'arbre de la forêt tant aimée et mon totem en mémoire de mon ami Cree et de tous ceux que j'ai connu à Mistashibi, Vieux Comptoir, Fort Ruppert et à Matagami.
Cet article a été publié dans L'ART DANS TOUS SES ÉTATS. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Un petit coup de soleil au coeur

  1. Ça va mieux, vous êtes bien réchauffé après cette danse endiablée ? Vous avez trouvé le meilleur moyen de ne plus avoir froid !
    Ici le temps fut humide et venteux et je fus au Printemps du livre de Montaigu. Naturellement je suis revenue avec deux livres d’un auteur que j aime bien : Gilles Legardinier que j’ai rencontré et qui me les a dédicaces. Maintenant je n’ai plus qu’a les lire .
    Bon après-midi avec un bon thé peut-être.

    J'aime

  2. tbearbourges dit :

    Bon dimanche à vous… avec 1 h de moins à dormir le matin pour vous. Nous, ça a été fait au début du mois.

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s