Mais où sont passées les neiges d’antan ?

Photographié par T-Bear à la porte de sa tanière samedi dernier, le 4 avril 2015.

photo T-Bear le 4 avril 2015

photo T-Bear le 4 avril 2015

Et voici à peu près du même point de vue la photo que T-Bear a prise 7 jours après, le samedi 11 avril.

photo T-Bear le 11 avril 2015

photo T-Bear le 11 avril 2015

Retour au 4 avril avec la façade de la maison du logement à T-Bear. Observez bien la hauteur sur le tronc des arbres du remblai de neige.

photo T-Bear le 4 avril 2015

photo T-Bear le 4 avril 2015

La voici 1 semaine après. Incroyable n’est-ce pas ?

photo T-Bear le 11 avril 2015

photo T-Bear le 11 avril 2015

Mais où est passé toute cette neige ? Il a suffi de 5 jours de soleil avec des températures au dessus du point de congélation pour faire fondre une grosse partie de la neige qui nous est revenue en pluie diluvienne pendant ces 2 derniers jours, noyant les points bas, comme les prairies de l’Île-des-Moulins.

Parc de l'Île-des-Moulins photo T-Bear le 11 avril 2015

Parc de l’Île-des-Moulins photo T-Bear le 11 avril 2015

Ce qui fait la joie des outardes de retour.

Les outardes de retour - -T-Bear le 11 avril 2015

Les outardes de retour – -T-Bear le 11 avril 2015

Elles se servent parfois des dernières glaces restantes pour se reposer ou comme radeau.

les radeaux des outardes - T-Bear, 11 avril 2015

les radeaux des outardes – T-Bear, 11 avril 2015

Et voilà, on peut vraiment dire que le printemps est arrivé par chez nous… en trombes. 

N’oubliez pas de jeter un clin d’oeil aux insolences d’un T-Bear libre au pays de la poutine en cliquant sur le logo ci-contre aujourd’hui : 2 points de vue vraiment opposés.

A propos tbearbourges

T-Bear est mon pseudonyme : T comme Tree (arbre en anglais) et Bear (ours en anglais). Pourquoi un pseudonyme en anglais pour un français ? L'ours (bear) est l'animal totem qu'un ami Cree, un peu chaman sur les bords, m'a donné alors que je travaillais en exploration pour le compte d'Hydroquébec dans le grand nord Québecois. Les Cree ne parlent qu'un dialecte algonquin et que l'anglais. Donc, Robert se transforma en Bear auprès d'eux d'où mon surnom totem Blackbear (ours noir) à cause de ma barbe et de ma grosse voix. De retour en France il y a quelques années, un mien petit neveu me surnomma Tibère en référence à la vedette ours d'un dessin animé qui passait à la TV en ce temps là. Le surnom m'est resté et je l'ai modifié pour y inclure Tree, l'arbre de la forêt tant aimée et mon totem en mémoire de mon ami Cree et de tous ceux que j'ai connu à Mistashibi, Vieux Comptoir, Fort Ruppert et à Matagami.
Cet article a été publié dans LA JÔSETTE DE L'ÎLE-DES-MOULINS. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Mais où sont passées les neiges d’antan ?

  1. Waouhh c’est spectaculaire ! Vous allez pouvoir reprendre vos promenades, vos visites aux animaux du coin, C’est la vie qui reprend.
    Profitez-en bien, vous pouvez même faire une fête en famille pour le retour du printemps.
    Bon dimanche

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s