Slurp ! Miam miam : Bäckeofe

Voici qui fera plaisir à Patrick Schwartz, un ami de T-Bear. Le bäckeofe nous vient d’Alsace (comme Patrick) et il est succulent. C’est vrai que c’est plutôt un plat d’hiver, mais comme la température encore basse permet de mijoter au four ou à la mijoteuse, un dernier repas tout plein de tendresse avant de se livrer corps et âme au BBQ estival ? bbqIl mélange 3 viandes : le porc, l’agneau et le boeuf. L’agneau au Québec est presque introuvable de nos jours et hors de prix… sauf si vous surmontez vos préjugés racistes et que vous allez vous servir dans une boucherie halal ou dans un marché Adonis. Normalement, il faut débiter en morceaux une épaule d’agneau désossée, une demi échine (longe au Québec) de porc et des cubes de boeuf à ragoût ou à braiser. Voici la recette.

dsc_6640_sm_backeoffe

Bäckeofe.

Ingrédients pour 6 personnes :

  • échine de porc : 500 g en morceaux
  • épaule d’agneau désossée : 500 g en morceaux
  • bœuf : 500 g en cubes
  • 1 kg de pommes de terre 
  • 1 gros oignon émincé en rondelles (juste avant la cuisson) 
  • 4 échalote (françaises) en rondelles
  • ail : 2 gousses (écrasées dans du sel)
  • 50 cl de vin blanc sec 
  • persil haché : 5 brins
  • 1 bouquet garni (persil, thym, laurier) 
  • une bonne dizaine graines de genièvre
  • 50 g de gingembre frais en petits morceaux
  • cannelle en poudre pour ceux qui aiment 
  • sel, poivre

Préparation :

Dans un plat creux mélangez tout ( viandes, assaisonnements et vin) sauf les pommes de terre, les oignons et le persil en brin. Couvrez le plat et laissez mariner au réfrigérateur pendant 24h.

Préchauffez le four à 120°

Émincez l’oignon et faites le revenir jusqu’à transparence.

ans une cocotte (de préférence en terre cuite) disposez par couches successives les viandes, les rondelles d’oignon et les rondelles de pomme de terre en mouillant chaque fois avec la marinade. Laissez cuire à feu doux au moins pendant 3h, jusqu’à ce que les viandes et les pommes de terre soient moelleuses.

Pour servir, saupoudrez avec les brins de persil frais hachés.

N’oubliez pas de jeter un clin d’oeil aux insolences d’un T-Bear libre au pays de la poutine en cliquant sur le logo ci-contre  

aujourd’hui : futur 1er Monsieur ?

A propos tbearbourges

T-Bear est mon pseudonyme : T comme Tree (arbre en anglais) et Bear (ours en anglais). Pourquoi un pseudonyme en anglais pour un français ? L'ours (bear) est l'animal totem qu'un ami Cree, un peu chaman sur les bords, m'a donné alors que je travaillais en exploration pour le compte d'Hydroquébec dans le grand nord Québecois. Les Cree ne parlent qu'un dialecte algonquin et que l'anglais. Donc, Robert se transforma en Bear auprès d'eux d'où mon surnom totem Blackbear (ours noir) à cause de ma barbe et de ma grosse voix. De retour en France il y a quelques années, un mien petit neveu me surnomma Tibère en référence à la vedette ours d'un dessin animé qui passait à la TV en ce temps là. Le surnom m'est resté et je l'ai modifié pour y inclure Tree, l'arbre de la forêt tant aimée et mon totem en mémoire de mon ami Cree et de tous ceux que j'ai connu à Mistashibi, Vieux Comptoir, Fort Ruppert et à Matagami.
Cet article a été publié dans SLURP ! MIAMIAM. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Slurp ! Miam miam : Bäckeofe

  1. Belle et bonne recette, j’en ai dégusté quand je suis allée passer, autrefois, quelques temps en Alsace. Miam miam.
    Re bon après-midi

    J'aime

  2. tbearbourges dit :

    Bonne soirée et bonne nuit à vous

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s