Slurp ! Miam miam : poulet au safran mijoté aux olives

Dans 16 jours, c’est l’été… On espère que la température s’accordera enfin avec le calendrier et notre position autour du soleil.  Bien sûr, par une longue tradition… de quelques décennies, ce sont les mâles humains qui prennent autour du BBQ la relève culinaire des dames. Encore faut-il que la météo le permette.

Fait que la mienne ne soit pas mouillée

« fait que la mienne ne soit pas mouillée »

Si il pleut à boire debout par près de 30°C, c’est l’enfer dans la cuisine. Surtout quand on doit recevoir de la visite et qu’en plus c’est la fête des pères. Heureusement, Ste Mijoteuse est là pour nous sauver. Car, contrairement au four traditionnel même au plus bas, la mijoteuse ne réchauffe pas une maison. « Je vous salue Ste Mijoteuse pleine de graisse ». Alors T-Bear va vous donner sa recette de poulet aux olives inspirée en même temps du tajine et du poulet espagnol. Tous deux font cocorico avec le même accent.recette-marocaine-tajine-poulet-olives

Poulet au safran mijoté aux olives.

Ingrédients pour 6 personnes :

  • 2 kg de morceaux de poulet
  • 500 g de tomates épépinés et coupées en dés (ou une boîte de tomates coupées en morceaux)
  • 2 poivrons rouges épépinés et coupés en lanières
  • 1 à 2 oignons (suivant leur taille) débités en petits morceaux
  • 3 gousses d’ail entières
  • 1 citron tranché en rondelles ou (meilleur) 1 citron confit coupé en quartiers
  • autant d’olives vertes dénoyautées (au moins 20) que vous voudrez
  • 1 cube de bouillon de poulet
  • farine pour enfariner les morceaux
  • huile d’olive à cuire (non vierge) ou toute autre huile à cuire non nuisible à la santé
  • 100 ml de vin blanc
  • 100 ml d’eau
  • quelques grammes de thym séché ou 1 branche fraîche
  • quelques grammes de romarin sec ou 1 bout de branche fraîche
  • quelques grammes d’estragon séché ou 1 branche fraîche
  • 1 feuille de laurier
  • safran
  • cannelle
  • sel, poivre

Préparation :

Mettez à s’épanouir le safran et la cannelle dans le vin blanc. Rajoutez-y les herbes si elles sont sèches. Dans un autre verre, émiettez le cube de bouillon en le délayant dans l’eau bien chaude.

Salez, poivrez et enfarinez chacun des morceaux de poulet et faites les revenir à feu moyen en les tournant souvent avec les gousses d’ail entières. Dès qu’ils commencent à dorer, rajoutez l’oignon et les poivrons jusqu’à les ramollir en empêchant de cramer. Versez le vin aromatisé et dégraissez. Ajoutez les tomates, les olives et le citron. Versez le tout dans le récipient de votre mijoteuse. Finissez de dégraisser avec le bouillon préparé la sauteuse qui vous a permis de faire revenir la préparation et versez dans la mijoteuse. Rajustez en liquide au besoin et réglez votre mijoteuse à cuisson douce (low). Vaquez à vos affaires en laissant mijoter pendant environ une dizaine d’heures. Épaississez au besoin à la farine la sauce si elle est restée trop liquide après cuisson.

Bonne fin de semaine et à lundi

N’oubliez pas de jeter un clin d’oeil aux insolences d’un T-Bear libre au pays de la poutine en cliquant sur le logo ci-contre 

aujourd’hui : le vocabulaire sportif s’enrichit.

A propos tbearbourges

T-Bear est mon pseudonyme : T comme Tree (arbre en anglais) et Bear (ours en anglais). Pourquoi un pseudonyme en anglais pour un français ? L'ours (bear) est l'animal totem qu'un ami Cree, un peu chaman sur les bords, m'a donné alors que je travaillais en exploration pour le compte d'Hydroquébec dans le grand nord Québecois. Les Cree ne parlent qu'un dialecte algonquin et que l'anglais. Donc, Robert se transforma en Bear auprès d'eux d'où mon surnom totem Blackbear (ours noir) à cause de ma barbe et de ma grosse voix. De retour en France il y a quelques années, un mien petit neveu me surnomma Tibère en référence à la vedette ours d'un dessin animé qui passait à la TV en ce temps là. Le surnom m'est resté et je l'ai modifié pour y inclure Tree, l'arbre de la forêt tant aimée et mon totem en mémoire de mon ami Cree et de tous ceux que j'ai connu à Mistashibi, Vieux Comptoir, Fort Ruppert et à Matagami.
Cet article a été publié dans SLURP ! MIAMIAM. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s