Pas de relâche pour les champions

On peut dire qu’ils sont passionnés et c’est comme ça que la graine de champion croît et s’épanouit. Bien que les derniers tournois soient terminés (médaille d’argent pour l’équipe en finale à Kingston Ontario) et que l’été ait commencé, le trio continue à s’entraîner sans patins et avec une balle à la place de la rondelle et ceci sur le terrain de stationnement faute de vraie patinoire.

Rohan prenant son tour  de gardien de but - T-Bear

Rohan prenant son tour de gardien de but – T-Bear

Quoi que les 3 inséparables soient des marqueurs, pour bien s’exercer à déjouer le gardien de  but, il faut prendre sa place et c’est ce qu’ils font à tour de rôle.

Félix s'apprête à tirer de toutes ses forces - T-Bear

Félix s’apprête à tirer de toutes ses forces – T-Bear

T-Bear paparazzi les a surpris dans leur entraînement alors que son petit-fils Rohan gardait les filets, tout harnaché car la vitesse de la balle peut rendre l’impact désastreux.

Et COMPTE !!!! - T-Bear

Et COMPTE !!!! – T-Bear

Et juste à ce moment là, distrait peut-être par Grand-papa, il s’est fait marquer un but.

La fierté d'avoir marqué pendant que son coéquipier Mathis éclate de rire - T-Bear

Le compteur trépigne de joie pendant que son coéquipier Mathis pouffe de rire – T-Bear

Regardez la réaction de ses 2 partenaires. De vrais pro… 

N’oubliez pas de jeter un clin d’oeil aux insolences d’un T-Bear libre au pays de la poutine en cliquant sur le logo ci-contre 

aujourd’hui : Les Rolling Stones à Québec en juillet.

 

A propos tbearbourges

T-Bear est mon pseudonyme : T comme Tree (arbre en anglais) et Bear (ours en anglais). Pourquoi un pseudonyme en anglais pour un français ? L'ours (bear) est l'animal totem qu'un ami Cree, un peu chaman sur les bords, m'a donné alors que je travaillais en exploration pour le compte d'Hydroquébec dans le grand nord Québecois. Les Cree ne parlent qu'un dialecte algonquin et que l'anglais. Donc, Robert se transforma en Bear auprès d'eux d'où mon surnom totem Blackbear (ours noir) à cause de ma barbe et de ma grosse voix. De retour en France il y a quelques années, un mien petit neveu me surnomma Tibère en référence à la vedette ours d'un dessin animé qui passait à la TV en ce temps là. Le surnom m'est resté et je l'ai modifié pour y inclure Tree, l'arbre de la forêt tant aimée et mon totem en mémoire de mon ami Cree et de tous ceux que j'ai connu à Mistashibi, Vieux Comptoir, Fort Ruppert et à Matagami.
Cet article a été publié dans La famille à T-Bear, T-BEAR ET LES SIENS. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s