Une tanière en été

T-Bear a pris l’habitude de vous montrer la sortie et le devant de sa tanière pendant les longs mois d’hiver. Il lui est venu à l’idée que, peut-être, ses lectrices et lecteurs assidu(e)s aimeraient voir ce que ça donne durant les courts mois d’été. Voici à peu près pris dans la même perspective son entrée vue de la rue.

 

Grande maison de gauche avec à sa droite à peine visible, la porte de la tanière à T-Bear

maison principale à gauche avec à sa droite à peine visible, la porte de la tanière à T-Bear, le 15 mars 2015 – T-bear

le 12 juillet - T-Bear

le 13 juillet – T-Bear

Et maintenant la rue vue de son entrée.

prise 2 à 10h du matin

15 mars 2015, de la porte de sa tanière – T-Bear

13 juillet 2015, à peu près la même perspective

13 juillet 2015, à peu près la même perspective – T-Bear

Le jour et la nuit, hein !

C’est aujourd’hui 14 juillet la fête nationale en France

BONNE FÊTE NATIONALE AUX FRANÇAIS

Que pouvons-nous leur souhaiter de particulier ? Pauvre France si puissante autrefois, la voici devenue satellite de la Germanie dans une Europe carcan, étranglée par la dette nationale, vampirisée par les banques internationales voraces et sans pitié, avec un avenir obstrué par une économie d’austérité imposée, constipée jusqu’à l’hémorragie intestine, arnaquée par la bande de politiciens charognards. Souhaitons à la belle France en ce jour de fête qu’elle ait le courage de se purger de tous ces rapaces et parasites qui la rongent comme autant de cancers.

VIVE LA FRANCE LIBRE !!!

N’oubliez pas de jeter un clin d’oeil aux insolences d’un T-Bear libre au pays de la poutine en cliquant sur le logo ci-contre  aujourd’hui : raboudinage de broche à foin.

 

 

A propos tbearbourges

T-Bear est mon pseudonyme : T comme Tree (arbre en anglais) et Bear (ours en anglais). Pourquoi un pseudonyme en anglais pour un français ? L'ours (bear) est l'animal totem qu'un ami Cree, un peu chaman sur les bords, m'a donné alors que je travaillais en exploration pour le compte d'Hydroquébec dans le grand nord Québecois. Les Cree ne parlent qu'un dialecte algonquin et que l'anglais. Donc, Robert se transforma en Bear auprès d'eux d'où mon surnom totem Blackbear (ours noir) à cause de ma barbe et de ma grosse voix. De retour en France il y a quelques années, un mien petit neveu me surnomma Tibère en référence à la vedette ours d'un dessin animé qui passait à la TV en ce temps là. Le surnom m'est resté et je l'ai modifié pour y inclure Tree, l'arbre de la forêt tant aimée et mon totem en mémoire de mon ami Cree et de tous ceux que j'ai connu à Mistashibi, Vieux Comptoir, Fort Ruppert et à Matagami.
Cet article a été publié dans T-BEAR ET LES SIENS. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s