Ici se repose…

photo de la famille à la mer

photo de la famille à la mer

Pendant que la mère de Sara est en vacances à la mer sur la côte atlantique américaine avec 3 de ses filles, ses petits-enfants et une amie de la famille, T-Bear garde sa maison et Gaïa sa petite chienne.

Gaïa - T-Bear

Gaïa – T-Bear

La sinécure car la petite est d’un entretien correspondant à sa taille, elle passe son temps à se reposer. Et la maison est un vrai petit paradis avec son jardin. En plus, il y a une piscine ! Donc, jusqu’à dimanche, ici se repose T-Bear.

un joli petit coin de paradis - T-Bear

un joli petit coin de paradis – T-Bear

Ce qui lui fait penser à une petite histoire qui montre qu’on peut quand-même trouver le moyen de chialer même quand on a obtenu une sinécure. Il était une fois deux professionnels des petits boulots qui se rencontrent. Chacun demande des nouvelles de l’autre. L’un dit qu’il est au chômage pendant que l’autre annonce qu’il vient de trouver un emploi de gardien de cimetière. L’autre de l’envier en lui faisant remarquer que ça ne doit pas être très fatiguant.

gardien à vie de cimetière

gardien à vie de cimetière

« Eh non, pas trop – lui répond le travailleur – et pourtant je ne sais pas si je vais continuer. Quand j’en ai marre d’être assis à regarder la télévision dans ma loge, je vais me promener dans les allées bordées de tombes. Et c’est là qu’est le problème. Je vois partout gravé : ici repose, ici repose. Tout le monde ici se repose tandis que moi, je suis le seul à travailler. Alors ça me fatigue. »

N’oubliez pas de jeter un clin d’oeil aux insolences d’un T-Bear libre au pays de la poutine en cliquant sur le logo ci-contre  aujourd’hui : théorie de évolution des parasites.

A propos tbearbourges

T-Bear est mon pseudonyme : T comme Tree (arbre en anglais) et Bear (ours en anglais). Pourquoi un pseudonyme en anglais pour un français ? L'ours (bear) est l'animal totem qu'un ami Cree, un peu chaman sur les bords, m'a donné alors que je travaillais en exploration pour le compte d'Hydroquébec dans le grand nord Québecois. Les Cree ne parlent qu'un dialecte algonquin et que l'anglais. Donc, Robert se transforma en Bear auprès d'eux d'où mon surnom totem Blackbear (ours noir) à cause de ma barbe et de ma grosse voix. De retour en France il y a quelques années, un mien petit neveu me surnomma Tibère en référence à la vedette ours d'un dessin animé qui passait à la TV en ce temps là. Le surnom m'est resté et je l'ai modifié pour y inclure Tree, l'arbre de la forêt tant aimée et mon totem en mémoire de mon ami Cree et de tous ceux que j'ai connu à Mistashibi, Vieux Comptoir, Fort Ruppert et à Matagami.
Cet article a été publié dans T-BEAR ET LES SIENS. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s