5 chandelles

Le 28 juillet 2010, T-Bear mettait en ligne le premier billet de ce blog. En fait, il avait commencé 11 jours plus tôt sous le nom de « la palette à T-Bear » car son intention première était de partager ses travaux tant en peinture qu’en écriture. Et puis, l’envie d’exprimer ses pensées lui a titillé les neurones et c’est de là qu’est né « le blog à T-Bear ». Pendant cinq ans, qu’il pleuve, tonne ou neige, que T-Bear soit en voyage ou le bras dans le plâtre, jour après jour après jour, il a pondu son billet comme une poule consciencieuse. Il a écrit sur ce blog 1607 articles en 5 ans et presque 300 000 lecteurs sont venus le visiter. Même s’il se sent plus poule que coq, T-Bear peut lancer un beau cocorico pour commémorer cet anniversaire. Un ours poule qui se prend pour un coq, quel organisme génétiquement modifié !!!

Les effets de Fukushima se font ressentir même au Québec - montage T-Bear

Les effets de Fukushima se font ressentir même au Québec – montage T-Bear

Écrire un billet quotidien demande beaucoup de travail de recherche et donc lui mange une partie de sa journée. Et puis, certains jours, il a le syndrome de la page blanche. Cela lui arrive de plus en plus souvent depuis quelque temps. Probablement parce que  T-Bear se tourne vers d’autres pôles d’intérêt qui l’occupent de plus en plus. Déjà pour cette raison, depuis le 12 juin 2015, T-Bear ne publiait plus en fin de semaine. T-Bear profite de la forte baisse d’achalandage due aux vacances d’été pour apporter des changements. q6aza390Sans du tout abandonner son blog, T-Bear a décidé de ne plus s’astreindre à l’écriture journalière, mais d’éditer quand il en sentira le besoin. Celles et ceux qui sont abonné(e)s au blog n’auront aucun problème à suivre T-Bear puisqu’elles/ils seront averti(e)s par courriel de la parution aléatoire d’un article. T-Bear suggère donc fortement aux autres amateurs inconditionnels de ce blog de s’abonner à leur tour. Voici les instructions pour le faire.bear3Dans la colonne de droite jouxtant un article, en premier juste en bas de l’entête et avant l’image ci-dessus de T-Bear, vous verrez en gras : recevez le blog à T-Bear par @courrier. Cliquez sur « suivre » et appliquez les instructions.     

A propos tbearbourges

T-Bear est mon pseudonyme : T comme Tree (arbre en anglais) et Bear (ours en anglais). Pourquoi un pseudonyme en anglais pour un français ? L'ours (bear) est l'animal totem qu'un ami Cree, un peu chaman sur les bords, m'a donné alors que je travaillais en exploration pour le compte d'Hydroquébec dans le grand nord Québecois. Les Cree ne parlent qu'un dialecte algonquin et que l'anglais. Donc, Robert se transforma en Bear auprès d'eux d'où mon surnom totem Blackbear (ours noir) à cause de ma barbe et de ma grosse voix. De retour en France il y a quelques années, un mien petit neveu me surnomma Tibère en référence à la vedette ours d'un dessin animé qui passait à la TV en ce temps là. Le surnom m'est resté et je l'ai modifié pour y inclure Tree, l'arbre de la forêt tant aimée et mon totem en mémoire de mon ami Cree et de tous ceux que j'ai connu à Mistashibi, Vieux Comptoir, Fort Ruppert et à Matagami.
Cet article a été publié dans T-BEAR ET LES SIENS. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s