Qu’est-ce qu’on attend pour être heureux ?

T-Bear doit d’abord répondre aux étymologistes se référant à Wikipédia qui lui ont fait remarquer que « canicule » ne vient pas d’une altération du latin « canis culus (cul du chien) » comme l’a prétendu T-Bear dans son dernier billet, mais du latin « Canicula (petite chienne) », l’autre nom de Siriusla « star » de la constellation Canis major (grand chien). Cette étoile a la particularité du 24 juillet au 24 août chaque année de se coucher et de se lever en même temps que le Soleil. De là nos ancêtres auraient attribué un lien entre L’APPARITION de cette étoile et les grandes chaleurs. Comme c’est Wikipedia qui le dit, T-Bear n’a plus qu’à s’incliner. 1y4hskMais… mais… IL Y A UN OS et de taille à cette explication encyclopédique. Justement et malencontreusement Sirius DISPARAÎT de notre vue à cette époque là parce qu’il est complètement et entièrement OCCULTÉ par la lumière solaire et invisible la nuit puisqu’il évolue simultanément avec le soleil de son lever à son coucher. En cette période caniculaire, Canicula Sirius est donc absolument imperceptible à l’oeil nu, surtout pour ces anciens qui ne disposaient d’aucun matériel optique. procyonEt même de nos jours, Sirius n’est pas du tout associé par les astronomes aux chaleurs estivales mais au fameux triangle de l’hiver où effectivement il est l’astre le plus lumineux dans le ciel nocturne hivernal de l’hémisphère Nord   ?!!?    Quel génie que celui de nos antiques d’avoir attribué la chaleur caniculaire à un astre qui pour eux n’existait pas en cette saison. Alors ? Dans son esprit rebelle et gouailleur, T-Bear préfère sa propre version plus imagée à son goût… enfin, au figuré bien entendu. D’autant plus que la température corporelle normale d’un chien se situe entre 38°c et 39°c… Quelle coïncidence, n’est-ce pas ? 92248036Peut-être l’avez-vous déjà remarqué, mais T-Bear adore rire à la manière de Figaro (pas le journal, l’autre, l’Espagnol) : je m’empresse de rire de tout de peur d’avoir à en pleurer. Ce qui reste toujours d’actualité… même pour l’incontournable et infaillible Wikipedia. Donc T-Bear partage à fond la philosophie de son cousin Baloo le professeur de vie de Mowgli. Pour vous mettre de la joie au coeur, voici sa fameuse chanson en vidéo.

Puissent les petits-enfants à T-Bear en prendre de la graine.  

 

A propos tbearbourges

T-Bear est mon pseudonyme : T comme Tree (arbre en anglais) et Bear (ours en anglais). Pourquoi un pseudonyme en anglais pour un français ? L'ours (bear) est l'animal totem qu'un ami Cree, un peu chaman sur les bords, m'a donné alors que je travaillais en exploration pour le compte d'Hydroquébec dans le grand nord Québecois. Les Cree ne parlent qu'un dialecte algonquin et que l'anglais. Donc, Robert se transforma en Bear auprès d'eux d'où mon surnom totem Blackbear (ours noir) à cause de ma barbe et de ma grosse voix. De retour en France il y a quelques années, un mien petit neveu me surnomma Tibère en référence à la vedette ours d'un dessin animé qui passait à la TV en ce temps là. Le surnom m'est resté et je l'ai modifié pour y inclure Tree, l'arbre de la forêt tant aimée et mon totem en mémoire de mon ami Cree et de tous ceux que j'ai connu à Mistashibi, Vieux Comptoir, Fort Ruppert et à Matagami.
Cet article a été publié dans Anime action. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s