Le magicien de la mer

C’est un ami de T-Bear sur fesse bouc qui lui a fait découvrir Ivan konstantinovich Aivazovsky, ce peintre magicien de la mer qui, comme son nom l’indique, était Russe.

aivazovsky_csg019_the_tenth_wave-1850

Il fut internationalement connu et admiré au XIXe siècle. À tel point qu’il a été le premier artiste étranger à avoir été décoré de la légion d’honneur. Mais, comme il était peu attiré par les honneurs, il se retira très rapidement dans sa ville natale de Théodosie en Crimée.

1082131520

Ce qui ne l’empêcha pas de laisser environ 6000 oeuvres après sa mort à 83 ans.

460L14111_7G4TK

Ce qui le caractérise est non seulement la magnificence de la lumière, mais l’émotion magique qu’il crée en notre âme.

ice-on-the-dniepr

À travers ses peintures de tempête, on se sent envahi par la peur que devaient ressentir ces marins d’autrefois sur leur coque de noix.

ivan_constantinovich_aivazovsky_-_ships_in_a_storm

Ainsi évolue notre espèce. On a plus tendance à apprendre aux enfants le génie humain du mal à travers l’histoire des carnages et des dictatures que celui du bien à travers l’art et ses créateurs de beauté que sont les artistes.

N’oubliez pas de jeter un clin d’oeil aux insolences d’un T-Bear libre au pays de la poutine en cliquant sur le logo ci-contre 

aujourd’hui : La course au matériel scolaire.

 

A propos tbearbourges

T-Bear est mon pseudonyme : T comme Tree (arbre en anglais) et Bear (ours en anglais). Pourquoi un pseudonyme en anglais pour un français ? L'ours (bear) est l'animal totem qu'un ami Cree, un peu chaman sur les bords, m'a donné alors que je travaillais en exploration pour le compte d'Hydroquébec dans le grand nord Québecois. Les Cree ne parlent qu'un dialecte algonquin et que l'anglais. Donc, Robert se transforma en Bear auprès d'eux d'où mon surnom totem Blackbear (ours noir) à cause de ma barbe et de ma grosse voix. De retour en France il y a quelques années, un mien petit neveu me surnomma Tibère en référence à la vedette ours d'un dessin animé qui passait à la TV en ce temps là. Le surnom m'est resté et je l'ai modifié pour y inclure Tree, l'arbre de la forêt tant aimée et mon totem en mémoire de mon ami Cree et de tous ceux que j'ai connu à Mistashibi, Vieux Comptoir, Fort Ruppert et à Matagami.
Cet article a été publié dans L'ART DANS TOUS SES ÉTATS, Peintures et sculptures. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s