Les temps modernes

Mercredi 26 août, T-Bear a eu beaucoup de plaisir à garder ses petits-enfants, leurs cousins et un ami de Rohan, pendant que celui-ci se faisait ausculter par un médecin à cause d’une bronchite provoquée par le choc thermique subi entre la température caniculaire à la sortie de l’atmosphère glaciale des patinoires. Être champion présente parfois de réels dangers.

photo T-Bear

photo T-Bear

Les quatre garçons et Charlotte ont joué à un jeu de société SUR TABLETTES et non autour d’une table comme autrefois. Et puis, avec l’optique de l’une des tablettes ils ont tourné un filme dont ils étaient les acteurs avec Charlotte en vedette, coiffée d’une perruque flamboyante.

photo T-Bear

photo T-Bear

Regroupés à l’ombre d’un bouleau, ils se sont mis au boulot pour construire un montage très bien réussi avec effets, sono et tout avec bien entendu un logiciel approprié. Beaucoup d’imagination et de créativité de la part de ces jeunes de 8 à 11 ans. wir.skyrockDu temps de T-Bear, après une partie de monopoly, La pauvre Charlotte transformée en squaw se serait trouvée ficeler à l’arbre pendant que les garçons se seraient battus à coup de « paw paw je t’ai eu » dans une guerre entre cow-boy et indien. Eh ! Autre temps, autres moeurs. Pour un vieux grand-papa, la version moderne est quand même plus calme et surtout moins bruyante.

N’oubliez pas de jeter un clin d’oeil aux insolences d’un T-Bear libre au pays de la poutine en cliquant sur le logo ci-contre 

aujourd’hui : meurtre en directe à la TV américaine.

   

A propos tbearbourges

T-Bear est mon pseudonyme : T comme Tree (arbre en anglais) et Bear (ours en anglais). Pourquoi un pseudonyme en anglais pour un français ? L'ours (bear) est l'animal totem qu'un ami Cree, un peu chaman sur les bords, m'a donné alors que je travaillais en exploration pour le compte d'Hydroquébec dans le grand nord Québecois. Les Cree ne parlent qu'un dialecte algonquin et que l'anglais. Donc, Robert se transforma en Bear auprès d'eux d'où mon surnom totem Blackbear (ours noir) à cause de ma barbe et de ma grosse voix. De retour en France il y a quelques années, un mien petit neveu me surnomma Tibère en référence à la vedette ours d'un dessin animé qui passait à la TV en ce temps là. Le surnom m'est resté et je l'ai modifié pour y inclure Tree, l'arbre de la forêt tant aimée et mon totem en mémoire de mon ami Cree et de tous ceux que j'ai connu à Mistashibi, Vieux Comptoir, Fort Ruppert et à Matagami.
Cet article a été publié dans La famille à T-Bear, T-BEAR ET LES SIENS. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s