Épluchette de blé d’Inde

Finies les vacances estivales. En ce lundi 31 août, des centaines de milliers d’écoliers avancent à reculons (pour la plupart) sur le chemin de l’école.

la dernière fête de l'été entre cousin(e)s et ami(e)s avant le retour à l'école - T-Bear

la dernière fête de l’été entre cousin(e)s et ami(e)s avant le retour à l’école – T-Bear

Pour réjouir une dernière fois le coeur des petits comme des grands à la veille de cette rentrée scolaire, la famille Québécoise de T-Bear a organisé une épluchette de blé d’Inde (maïs) le samedi 29 août.

photo T-Bear

photo T-Bear

Malgré le temps nuageux, ce fut une réussite festive tant pour les jeux que pour les papilles. Le blé d’Inde était moelleux, juteux et sucré à souhait.

le plaisir d'éplucher le blé d'Inde en famille - T-Bear

le plaisir d’éplucher le blé d’Inde en famille – T-Bear

Mais d’abord, tout le monde s’est mis à éplucher les épis

photo T-Bear

photo T-Bear

qui furent délicatement plongés dans l’eau bouillante.

Il faut rouler le maïs brulant dans le beurre salé pour bien l'imprégner avant de déguster - T-Bear

Il faut rouler le maïs brûlant dans le beurre salé pour bien l’imprégner avant de déguster – T-Bear

Il y avait de quoi nourrir les plus affamés.

photo T-Bear

photo T-Bear

Il n’y a qu’à voir la tête des consommateurs,

photo T-Bear

photo T-Bear

tant les petits que les grands

photo T-Bear

photo T-Bear

pour se rendre compte à quel point ce fut apprécié.

N’oubliez pas de jeter un clin d’oeil aux insolences d’un T-Bear libre au pays de la poutine en cliquant sur le logo ci-contre 

aujourd’hui : le poids de la Chine.

  

A propos tbearbourges

T-Bear est mon pseudonyme : T comme Tree (arbre en anglais) et Bear (ours en anglais). Pourquoi un pseudonyme en anglais pour un français ? L'ours (bear) est l'animal totem qu'un ami Cree, un peu chaman sur les bords, m'a donné alors que je travaillais en exploration pour le compte d'Hydroquébec dans le grand nord Québecois. Les Cree ne parlent qu'un dialecte algonquin et que l'anglais. Donc, Robert se transforma en Bear auprès d'eux d'où mon surnom totem Blackbear (ours noir) à cause de ma barbe et de ma grosse voix. De retour en France il y a quelques années, un mien petit neveu me surnomma Tibère en référence à la vedette ours d'un dessin animé qui passait à la TV en ce temps là. Le surnom m'est resté et je l'ai modifié pour y inclure Tree, l'arbre de la forêt tant aimée et mon totem en mémoire de mon ami Cree et de tous ceux que j'ai connu à Mistashibi, Vieux Comptoir, Fort Ruppert et à Matagami.
Cet article a été publié dans La famille à T-Bear, T-BEAR ET LES SIENS. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s