L’action de graisse

Au Canada, au deuxième lundi d’octobre a lieu l’Action de Grâce, jour férié qui fut proclamé par le parlement fédéral le 31 janvier 1957. « Une journée pour rendre grâce au Dieu tout-puissant des bienfaits dont jouit le peuple du Canada » déclare cette proclamation. Comme le Québec et même le reste du Canada sont devenus des états laïques, cette commémoration est devenue plutôt la fête de l’abondance. PHOf8632f8a-cc87-11e4-a597-b0017117bef5-805x453Avec les décennies de la mode anorexique à coups (et coût) de régimes minceur, c’est avec Noël le moment bienheureux où entre famille et amis on peut consommer SANS CULPABILITÉ une quantité industrielle de nourriture.

T-Bear partageant son festin de l'action de graisse avec ses amis - montage T-Bear

T-Bear partageant son festin de l’action de graisse avec ses amis – montage T-Bear

Et c’est pourquoi, T-Bear surnomme irrévérencieusement ce jour « l’Action de Graisse ». Un mardi gras avant l’heure avec ensuite 364 jours de carême pour retrouver la sacrosainte ligne. Et c’est bien pour quoi même les plus farouches athées ont UNE VRAIE raison de rendre grâce au DIEU de la mode de nous permettre ce répit. Et comme pour tous les autres dieux, il faut lui sacrifier un être vivant. C’est la dinde dinde dinde qui en fait les frais. quiz-action-grace-410Contrairement aux autres dieux bien plus sanguinaires et goinfres, on ne LUI laisse que les plumes et les os dont IL va se bâfrer dans les dépotoirs sous l’avatar multiplié de mouettes et de corbeaux.photo-cesm_mouettes-ville-de-montreal 

N’oubliez pas de jeter un clin d’oeil aux insolences d’un T-Bear libre au pays de la poutine en cliquant sur le logo ci-contre aujourd’hui : chez le gynécologue.

A propos tbearbourges

T-Bear est mon pseudonyme : T comme Tree (arbre en anglais) et Bear (ours en anglais). Pourquoi un pseudonyme en anglais pour un français ? L'ours (bear) est l'animal totem qu'un ami Cree, un peu chaman sur les bords, m'a donné alors que je travaillais en exploration pour le compte d'Hydroquébec dans le grand nord Québecois. Les Cree ne parlent qu'un dialecte algonquin et que l'anglais. Donc, Robert se transforma en Bear auprès d'eux d'où mon surnom totem Blackbear (ours noir) à cause de ma barbe et de ma grosse voix. De retour en France il y a quelques années, un mien petit neveu me surnomma Tibère en référence à la vedette ours d'un dessin animé qui passait à la TV en ce temps là. Le surnom m'est resté et je l'ai modifié pour y inclure Tree, l'arbre de la forêt tant aimée et mon totem en mémoire de mon ami Cree et de tous ceux que j'ai connu à Mistashibi, Vieux Comptoir, Fort Ruppert et à Matagami.
Cet article a été publié dans ÉLUCUBRATIONS À T-BEAR. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s