Slurp ! Miam miam : velouté à la citrouille, patate douce et lait de coco

Comme on approche de l’Halloween, tous les balcons se garnissent de tout ce qu’il y a de plus morbide : squelettes, zombies, sorcières, tombes, araignées géantes dans leurs toiles etc. Heureusement, il y a l’orange des citrouilles illuminées de l’intérieur qui donnent un peu de couleur à la sinistre mascarade, même si parfois elles sont présentées de façon répugnante.

Photo T-Bear 2012

Photo T-Bear 2012

Leur malheur est qu’on les jette à la poubelle après usage, comme si cette plantureuse, généreuse et délicieuse cucurbitacée ne pouvait servir qu’à la décoration d’Halloween… ou seulement à UNE sorte de soupe. Quel dommage ! En réalité on peut la préparer de mille et une façon, du beignet au farci, en passant par toutes sortes de potages, ça va de soi. T-Bear vous propose une adaptation d’une recette de Cindy Young qu’il a trouvée sur le site « ratatouille et compagnie ». La voiciVeloute_de_Citrouille_Soupiere

Velouté à la citrouille, patate douce et lait de coco

Ingrédients pour 6 personnes :

  • 30 g de beurre
  • 1 gros oignon haché finement
  • 2 gousses d’ail hachée finement
  • 450g (1 lb) de chair de citrouille coupée en dés 
  • 1 grosse patate douce épluchée et coupée en dés
  • 1 branche de céleri coupée en petits tronçons
  • 1 l 1/2 de bouillon de poulet
  • 15 g de gingembre frais haché très finement (ou plus au goût)
  • 400 ml (1 boîte) de lait de coco
  • 6 g de cannelle moulue 
  • Sel et poivre au goût.

Préparation :

Dans un faitout ramollissez l’oignon  dans le beurre, ajoutez le gingembre et l’ail jusqu’à ce qu’il dore légèrement. Assaisonnez et versez le bouillon de poulet puis tous les légumes en touillant bien bien. Amenez à ébullition, baissez le feu à moyen et couvrez. Laissez mijoter jusqu’à ce que les légumes soient bien tendres. Réduisez le potage en purée bien lisse pour en faire un velouté. Rectifiez l’assaisonnement au besoin. Ajoutez le lait de coco et cuisez le velouté à feu doux pendant au moins 5 minutes pour que la saveur du lait de coco s’épanouisse bien.

Beaucoup se servent de l’écorce de la citrouille vidée de sa chair comme soupière. Bof !

Bonne fin de semaine.

Chez nous au Québec, on nous prévoit samedi les premiers flocons de neige dans la région de Montréal et n’oubliez pas de voter dimanche pour les élections Fédérales en pensant à l’avenir du Québec.

N’oubliez pas de jeter un clin d’oeil aux insolences d’un T-Bear libre au pays de la poutine en cliquant sur le logo ci-contre 

aujourd’hui : mal bouffe électorale .

A propos tbearbourges

T-Bear est mon pseudonyme : T comme Tree (arbre en anglais) et Bear (ours en anglais). Pourquoi un pseudonyme en anglais pour un français ? L'ours (bear) est l'animal totem qu'un ami Cree, un peu chaman sur les bords, m'a donné alors que je travaillais en exploration pour le compte d'Hydroquébec dans le grand nord Québecois. Les Cree ne parlent qu'un dialecte algonquin et que l'anglais. Donc, Robert se transforma en Bear auprès d'eux d'où mon surnom totem Blackbear (ours noir) à cause de ma barbe et de ma grosse voix. De retour en France il y a quelques années, un mien petit neveu me surnomma Tibère en référence à la vedette ours d'un dessin animé qui passait à la TV en ce temps là. Le surnom m'est resté et je l'ai modifié pour y inclure Tree, l'arbre de la forêt tant aimée et mon totem en mémoire de mon ami Cree et de tous ceux que j'ai connu à Mistashibi, Vieux Comptoir, Fort Ruppert et à Matagami.
Cet article a été publié dans SLURP ! MIAMIAM. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s