C’est juste la couleur de la tuque qui change

Or donc le Canada est passé du bleu horizon des conservateurs au rouge sang de boeuf des libéraux. imageEn ce lendemain de la veille tout le monde médiatique y va de ses commentaires (comment les taire) savants et de leurs pronostiques (pro-gnostiques ?). Bon, T-Bear, arrête de faire ton fin finaud et soit sérieux. Sérieux ? Oh ya ? Ben voyons, qu’y a-t-il de sérieux dans cette mascarade ? C’est un vote du ras-le-bol : tout sauf Harper. 31T-Bear aurait pris au sérieux un raz de marais d’un vote bloquiste à travers tout le Canada, de l’Atlantique au Pacifique, ou à défaut celui des verts. Mais là, où est-il le changement ? Les oranges du NPD effondrés, on en revient au bon vieux bipartisme qui nous a tranquillement mais sûrement mis dans le trou. Troquer un bonnet bleu contre un bonnet rouge, dites, quelle est la vraie différence ? 1074092-caricature-20-octobreSurtout que celui qui prend par ce vote « historique » un pouvoir incontestable, une dictature démonte-crasse (T-Bear, tu avais promis…) assurée pour 5 ans, c’est le fils du père. trudeauCe Pierre qui en 1970 nous en a foutu plein la gueule au Québec sur de faux prétextes, il y a tout juste 45 ans. Les Québécois dont la devise est « je me souviens » auraient-ils perdu la mémoire ? Ont-ils vraiment matière à exulter ? 1369Au moins T-Bear pourrait avoir de quoi se réjouir puisqu’il a contribué à faire élire dans le comté de Terrebonne un des rares bloquistes, formation politique indépendantiste qui jamais, jamais ne pourra prendre le pouvoir au Canada. Sa seule fonction est de fout’ la M… au parlement fédéral au cas où un référendum ouvrirait la porte à l’indépendance au Québec. C’est un peu comme voter BLANC, mais avec cette nuance… 449604-prochain-chef-bloc-quebecois-devraÇa a failli réussir car en s’insinuant entre le BLEU et le ROUGE du bipartisme canadien, le Bloc Québécois avait réussi à prendre la  tête de l’opposition officielle en 1993, suite à la déroute des conservateurs. Le parlement canadien devint alors rouge blanc bleu. Paradoxe des paradoxes. Le Bloc avait joué un rôle magnifique lors de la campagne du référendum de 1995 que, on le sait maintenant, les libéraux, les mêmes rouges, sont arrivés à truquer pour le faire avorter de justesse. Québécois, avons-nous perdu la mémoire ?coq_de_paulus_1913Au Québec, sauf autour de Québec, la capitale nationale qui a voté conservateur, la vague rouge a provoqué mardi des frétillements de croupion de joie. Mais T-Bear gage que d’ici 1 an, les cocoricos de cette victoire feront place aux cris de souffrance habituels des contribuables que l’on plume à merci. coq dépluméLes belles promesses fondront avec la neige de printemps, effacées par les arguments traditionnels des trous budgétaires inattendus laissés par le gouvernement précédent. Ce qui donnera au nouveau gouvernement le prétexte de serrer encore plus la vis de l’austérité. lendemain du voteAlors que les milliards dépensés par le trésor public juste pour cette élection auraient assuré une VRAIE gratuité scolaire pour tout le Canada. Alors que les primes de départ des perdants, les salaires et les retraites à vie de ces mafieux qui nous gouvernent permettraient de rendre leur efficacité au système de santé… 1073816-caricature-mardi-20-octobre-2015Réfléchissons un peu. A-t-on vraiment de quoi se réjouir et fêter devant cette GRANDE ILLUSION du changement ?

A propos tbearbourges

T-Bear est mon pseudonyme : T comme Tree (arbre en anglais) et Bear (ours en anglais). Pourquoi un pseudonyme en anglais pour un français ? L'ours (bear) est l'animal totem qu'un ami Cree, un peu chaman sur les bords, m'a donné alors que je travaillais en exploration pour le compte d'Hydroquébec dans le grand nord Québecois. Les Cree ne parlent qu'un dialecte algonquin et que l'anglais. Donc, Robert se transforma en Bear auprès d'eux d'où mon surnom totem Blackbear (ours noir) à cause de ma barbe et de ma grosse voix. De retour en France il y a quelques années, un mien petit neveu me surnomma Tibère en référence à la vedette ours d'un dessin animé qui passait à la TV en ce temps là. Le surnom m'est resté et je l'ai modifié pour y inclure Tree, l'arbre de la forêt tant aimée et mon totem en mémoire de mon ami Cree et de tous ceux que j'ai connu à Mistashibi, Vieux Comptoir, Fort Ruppert et à Matagami.
Cet article a été publié dans ÉLUCUBRATIONS À T-BEAR. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s