Contre le pire et pour le meilleur

Le gros vieux nounours T-Bear grinche tout ce qu’il peut quand il s’agit de dénoncer le pire de notre condition humaine. Mais il essaie toujours de contrebalancer en montrant aussi ce qu’il y a de meilleur pour rester équitable. Ainsi, alors que des criminels mettent en danger des espèces animales en les tuant pour leur corne aphrodisiaque ou, plus écoeurant encore, pour un trophée, d’autres au contraire s’ingénient à sauver des animaux parfois au péril de leur vie. Pour vous expliquer le contexte qui remonte à bientôt 9 ans, T-Bear a fait un copié collé d’un article du 13 novembre 2015 mis en ligne sur le site +POSITIVR. T-Bear en profite pour corriger quelques ‘fautes de frappe »

« Cette histoire a bientôt neuf ans. Et aux Pays-Bas, personne ne l’a oubliée ! C’est sans doute l’un de plus beaux sauvetages qu’on n’ait jamais vus.

écrit par Axel Leclercq

Tout a commencé le 31 octobre 2006 à Marrum (90km d’Amsterdam). Ce jour-là, une immense tempête a subitement fait monter le niveau de la mer, prenant au piège quelque 200 chevaux. Les plus chanceux ont réussi à rejoindre la côte, mais une vingtaine a perdu la vie et cent autres ont trouvé refuge sur une petite langue de terre désormais entourée par les eaux.

Crédit photo : Youtube
Crédit photo : Youtube

Cette centaine là s’est retrouvée coincée sans rien à boire ni à manger, en proie au froid et à la pluie. Aucune solution ne s’offrait à eux. Les autorités ont bien tenté quelques sauvetages, mais en vain. Effrayés, les chevaux refusaient obstinément de monter à bord des bateaux…

Crédit photo : Peter Dejong
Crédit photo : Peter Dejong

Au troisième jour, la situation devenait vraiment critique. A cours de solutions, tout le monde s’attendait au pire. Les bêtes s’épuisaient de minute en minute. Jusqu’à ce que quelqu’un, averti de la situation, poste une idée sur un forum internet consacré aux chevaux : il suggère que les meilleurs cavaliers du coin montent sur leurs chevaux et tentent le tout pour le tout. Norma Miedema est la première personne à relayer l’idée auprès des autorités qui lui donnent aussitôt leur feu vert. Le rendez-vous est pris.

Crédit photo : Youtube
Crédit photo : Youtube

Le 3 novembre, à la faveur d’une légère décrue, six femmes prénommées Susan, Micky, Antje, Hinke, Christina, et Fardow enfourchent alors leur monture et s’enfoncent dans les eaux à la rencontre du troupeau coincé 600 mètres plus loin.

Crédit photo : Peter Dejong
Crédit photo : Peter Dejong

Et là, miracle, les chevaux naufragés acceptent de suivre leurs sauveteurs dans un immense cortège fougueux et épique !

Crédit photo : USA Today
Crédit photo : USA Today

Tout le sauvetage a été filmé. Les images sont incroyables :

Seul un cheval, sans doute trop épuisé pour suivre le rythme, a nécessité l’aide de sauveteurs. Une fois sur la côté il s’est effondré de fatigue au pied des vétérinaires.

Crédit photo : http://www.nbcnews.com/id/15543584/ns/world_news-world_environment/t/rescuers-save-horses-stranded-flood/
Crédit photo : NBC News

Sans le courage et la vaillance de ces six femmes qui ont risqué leur vie et celle de leurs chevaux, la fin de cette histoire n’aurait pu être que dramatique. Pour cette raison, une stèle commémorative a été construite. Elle témoigne de ce qui s’est passé. »

Source : Youtube

Et voici un autre meilleur qui nous distingue peut-être des autres espèces animales. Alors que tant d’êtres humains se plaignent la bouche pleine, voici l’histoire d’une victime de la thalidomide. José Antonio Meléndez Rodriguez a vu le jour sans bras au Nicaragua. Qu’importe que l’erreur scientifique humaine l’ait estropié, Il avait en lui la volonté de vivre en surmontant son handicap. Amoureux de la musique et de la guitare, il a appris à en jouer avec ses pieds. Il est devenu auteur compositeur et chanteur.ejemplo-de-persona-tony-melendez-2-728Tout jeune il a commencé à écrire et à composer des chansons dont il s’accompagnait à la guitare avec ses pieds. À 25 ans, il se fait connaître en Amérique où il a déménagé (Los Angeles) par sa chanson « never be the same » qu’il a joué avec ses pieds devant le Pape Jean-Paul II. pape et RodriguezÉmu par ce courage et ce talent, le Pape est descendu de son siège pour l’embrasser et lui a dit : mon voeu est que vous continuiez à redonner l’espoir à tous, à tous les peuples. maxresdefaultReconnu à travers tous les États-Unis, Il a reçu de nombreux prix pour son oeuvre et une reconnaissance spéciale par le Président Reagan « comme modèle positif pour l’Amérique et son rôle auprès des jeunes ». Le voici sur cette vidéo en train de chanter chez lui l’une de ses chansons « island breeze« 

  

A propos tbearbourges

T-Bear est mon pseudonyme : T comme Tree (arbre en anglais) et Bear (ours en anglais). Pourquoi un pseudonyme en anglais pour un français ? L'ours (bear) est l'animal totem qu'un ami Cree, un peu chaman sur les bords, m'a donné alors que je travaillais en exploration pour le compte d'Hydroquébec dans le grand nord Québecois. Les Cree ne parlent qu'un dialecte algonquin et que l'anglais. Donc, Robert se transforma en Bear auprès d'eux d'où mon surnom totem Blackbear (ours noir) à cause de ma barbe et de ma grosse voix. De retour en France il y a quelques années, un mien petit neveu me surnomma Tibère en référence à la vedette ours d'un dessin animé qui passait à la TV en ce temps là. Le surnom m'est resté et je l'ai modifié pour y inclure Tree, l'arbre de la forêt tant aimée et mon totem en mémoire de mon ami Cree et de tous ceux que j'ai connu à Mistashibi, Vieux Comptoir, Fort Ruppert et à Matagami.
Cet article a été publié dans C'EST AINSI QUE LES HUMAINS VIVENT. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s