Cancer généralisé 3e partie

MAIS ALORS, EN QUOI ÇA NOUS CONCERNE leur guerre de religion ? Nous CHRÉTIENS ou JUIFS ou SOCIÉTÉS LAÏQUES ????trojan

Comme T-Bear l’a appris avec vous au cours de ses billets précédents, ça fait plus d’un millénaire que la chicane est pognée (prise) ben raide entre les doctrines sunnites et chiites de la religion musulmane. Avec tout de même six siècles de paix relative pendant lesquels la domination écrasante de l’empire Turc Ottoman a maîtrisé les querelles. C’est quand-même pas si pire. Et puis, tout a basculé à la fin de la 1ère guerre mondiale au moment où les vainqueurs ont démembré le dit empire, allié des Allemands. Voici un lien chronologique des évènements depuis 1914 : Chronologie du proche et du moyen orient au XXe siècle.

Au centre le futur roi Fayçal et à droite le célèbre britannique Lawrence d'Arabie à la conférence de Paris en 1919

Au centre le futur roi Fayçal et à droite le célèbre britannique Lawrence d’Arabie à la conférence de Paris en 1919

Et c’est là qu’on a commencé à accumuler les conneries. Forts de leur victoire et de la suprématie de leurs armes, Britanniques et Français ont commis l’irréparable en rallumant ces vielles querelles. Sans écouter des hommes d’expérience comme Lawrence d’Arabie, sans vouloir apprendre ni comprendre, ils se sont partagés entre eux le Moyen Orient SANS TENIR COMPTE DES ETHNIES NI DES DIFFÉRENCES RELIGIEUSES. moyen orient pétrole et mandatsIls y ont CRÉÉ de toutes pièces sous leurs protectorats un patchwork de royaumes fantoches au gré des alliances avec des « émirs », des chefs de clan du temps de la guerre. Mieux encore, les Anglais ont imposé en Palestine un Foyer National Juif pour se débarrasser des Juifs du Royaume Uni. Par ces actes inconsidérés, les vainqueurs de 14-18 ont amorcé pour la postérité de véritables bombes à fragmentation qui nous pètent maintenant dans la gueule.

carte des disparités religieuses dont  les Français et Britanniques n'ont pas tenu compte pour redessiner les cartes

carte des disparités religieuses dont les Français et Britanniques n’ont pas tenu compte pour redessiner les cartes

diversités ethniques dont les Français et les Britanniques n'ont pas tenu compte dans le découpage des frontières.

diversités ethniques dont les Français et les Britanniques n’ont pas tenu compte dans le découpage des frontières.

Au lendemain de la 2ème guerre mondiale, Britanniques et Français affaiblis ont dû libérer leurs protectorats et tout serait probablement rentré dans l’ordre SI d’énormes gisements de pétrole n’avaient pas été découverts dans la région. DU PÉTROLE !!! Dont bien entendu les 2 grands vainqueurs du Nazisme ont voulu s’emparer. 0403-dessinGuerre froide entre les 2 grandes puissances. Bienfaits : un vent de modernisme balaie le Proche et Moyen Orient sous l’emprise de dictatures laïques (Tunisie, Libye, Égypte, Syrie, Irak, Afghanistan), de républiques démocratiques (Liban, Turquie) ou de royaumes « éclairés » (Jordanie, Iran avec le Shah) et se traduit notamment par la libération de la femme à l’occidentale. Stabilisation dans la région jusqu’en 1979.

des femmes en minijupe dans les rues de Kaboul en 1970. Inimaginable de nos jours malgré l'intervention Occidentale.

des femmes en mini jupe dans les rues de Kaboul en 1970. Inimaginable de nos jours malgré l’intervention Occidentale.

Et là, le coup d’état en Iran chasse le Shah, cruel mais progressiste et surtout inféodé aux puissances occidentales, intolérable pour l’URSS frontalier. Lâché par les États-Unis, le départ du Shah est le point de départ d’une suite d’erreurs retentissantes des États-Unis et de leurs alliés. Entre une opposition de gauche pro communiste poussée par les Soviets et la remontée religieuse, l’Occident fait le mauvais choix. La France favorise le retour en Iran du chef suprême religieux qui était en exil « surveillé » en France : l’Ayatollah Khomeyni. La suite, vous savez.

Arrivée à Téhéran de l'Ayatollah via un avion de Air France

Arrivée à Téhéran de l’Ayatollah via un avion de Air France

Khomeyni assoie son pouvoir théocratique sur un anti occidentalisme qui croit avec les gaffes affolées successives des Américains et des Anglais. D’autant plus que les Soviétiques virent de bord pour soutenir la naissante République Islamique d’Iran. Et à partir de là tout dérape pour les Occidentaux dans une politique incohérente de soutien inconditionnel aux royaumes et émirats salafistes qui a abouti à sacrifier leurs meilleurs alliés, les différentes dictatures de la région. Bien sûr ces dictateurs pro-occidentaux n’étaient pas des enfants de choeurs, mais au moins ils étaient par nécessité des remparts contre l’intégrisme croissant insufflé par l’exemple de l’Iran. La plus grosse bavure furent incontestablement les 2 guerres d’Irak et la chute de Saddam Hussein, pourtant allié inconditionnel des Américains.606x340_220454

Dans son entrevue à CNN du 26 octobre 2015, Tony Blair s’excuse :

« Je m’excuse pour le fait que les renseignements étaient faux. Je m’excuse également, au passage, pour des erreurs de planification et pour notre erreur dans la compréhension de ce qu’il se passerait une fois le régime renversé »george-w-bush-et-tony-blair-d-le-7-juin-2007-au-g8-a-heiligendamm-en-allemagne_4909823

Par ce mea culpa, Tony Blair reconnait explicitement avoir par bêtise et ignorance contribué à constituer indirectement l’État Islamique, ce cancer qui actuellement, par représailles, pousse ses métastases terroristes dans tous les pays qui sont en guerre contre lui, dont la France, l’Angleterre, les États-Unis et dernièrement la Russie. isisC’est comme si nos dirigeants avaient plongé directement leur pays au coeur d’une pile atomique pour récupérer la matière radioactive afin d’enrichir une poignée d’individus bien à l’abri.  Et plus la situation devient dramatique et plus nos dirigeants s’affolent et plus ils accumulent de bêtises dont nous allons encore une fois payer les pots cassés.
10410240_10152758123234060_2792472845702912714_n_resizedEinstein disait que « la définition de la folie, c’est de faire sans cesse la même chose et d’espérer des résultats différents ». Si la tendance se maintient, ce que la France et ses alliés se proposent de faire correspond à cette définition.

Mais nos gouvernants sont-ils vraiment fous ou stupides ou … ???

A propos tbearbourges

T-Bear est mon pseudonyme : T comme Tree (arbre en anglais) et Bear (ours en anglais). Pourquoi un pseudonyme en anglais pour un français ? L'ours (bear) est l'animal totem qu'un ami Cree, un peu chaman sur les bords, m'a donné alors que je travaillais en exploration pour le compte d'Hydroquébec dans le grand nord Québecois. Les Cree ne parlent qu'un dialecte algonquin et que l'anglais. Donc, Robert se transforma en Bear auprès d'eux d'où mon surnom totem Blackbear (ours noir) à cause de ma barbe et de ma grosse voix. De retour en France il y a quelques années, un mien petit neveu me surnomma Tibère en référence à la vedette ours d'un dessin animé qui passait à la TV en ce temps là. Le surnom m'est resté et je l'ai modifié pour y inclure Tree, l'arbre de la forêt tant aimée et mon totem en mémoire de mon ami Cree et de tous ceux que j'ai connu à Mistashibi, Vieux Comptoir, Fort Ruppert et à Matagami.
Cet article a été publié dans ÉLUCUBRATIONS À T-BEAR. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s