Est chouette notre oiseau totem !

Le 21 janvier 1948, le fleurdelisé devenait officiellement le drapeau du Québec. drapeau5Pour commémorer les 68 ans de cet évènement, T-Bear consacre ce billet à l’emblème aviaire du Québec : le harfang des neiges. Harfang sur brancheSi vous en rencontrez un et qu’il vous fixe effrontément de ses grands yeux jaunes, ne le prenez surtout pas mal, il ne peut pas faire autrement. 130508_935gi_harfang_sn635Et c’est pour ça que dame nature lui a permis de tourner rapidement sa tête à environ 270°.

Son ordinaire est constitué principalement de lemmings qu’au Québec on appelle communément mulot. Mais il ne crache pas du tout sur d’autres oiseaux, les lapins ou d’autres proies du même calibre.

Madame est à droite et Monsieur est à gauche

Madame est à droite et Monsieur est à gauche

Pour réjouir les féministes, Madame est plus grande et colorée que Monsieur, ce qui est relativement rare dans le monde animal.

Pour vous permettre d'évaluer sa taille, voici un harfang qui va être relâché après avoir été soigné

Pour vous permettre d’évaluer sa taille, voici un harfang qui va être relâché après avoir été soigné

C’est un oiseau semi-sédentaire qui descend vers le sud du nord pour mieux se nourrir en hiver.

avec ses 1m60 à 1m80 d'envergure

avec ses 1m60 à 1m80 d’envergure

C’est pour cette raison qu’on peut dans la région de Montréal le voir évoluer dans les airs du long de ses 1m60 à 1m80 d’envergure. Plutôt discret et silencieux, il émet parfois un ultrasonique cri de souris.

Dernière caractéristique qui le rapproche de notre espèce, il blanchit avec l’âge. Bubo-scandiacusBref, de quoi être fier de notre chouette emblème national.

N’oubliez pas de jeter un clin d’oeil aux insolences d’un T-Bear libre au pays de la poutine en cliquant sur le logo ci-contre 

aujourd’hui: lbonne année des oiseaux

A propos tbearbourges

T-Bear est mon pseudonyme : T comme Tree (arbre en anglais) et Bear (ours en anglais). Pourquoi un pseudonyme en anglais pour un français ? L'ours (bear) est l'animal totem qu'un ami Cree, un peu chaman sur les bords, m'a donné alors que je travaillais en exploration pour le compte d'Hydroquébec dans le grand nord Québecois. Les Cree ne parlent qu'un dialecte algonquin et que l'anglais. Donc, Robert se transforma en Bear auprès d'eux d'où mon surnom totem Blackbear (ours noir) à cause de ma barbe et de ma grosse voix. De retour en France il y a quelques années, un mien petit neveu me surnomma Tibère en référence à la vedette ours d'un dessin animé qui passait à la TV en ce temps là. Le surnom m'est resté et je l'ai modifié pour y inclure Tree, l'arbre de la forêt tant aimée et mon totem en mémoire de mon ami Cree et de tous ceux que j'ai connu à Mistashibi, Vieux Comptoir, Fort Ruppert et à Matagami.
Cet article a été publié dans Québec, mes amours. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s