Le lion, le tigre et l’ours

On dirait presque le titre d’une fable de Monsieur de La Fontaine. Ou bien un joli conte de Monsieur Andersen.

dessin de Emone

dessin de Emone

Il était une fois en Géorgie (USA) un bébé ours, un bébé lion et un bébé tigre séparés de leur mère et qui criaient famine. Ils étaient clos en cage au fond d’une humide cave. Des manants de la drogue les y avaient enfermés pour en tirer deniers. Mal traités, mal nourris ils n’auraient pas tenu une semaine de ce traitement infâme s’ils n’avaient trouvé en l’autre chaleur et solidarité dans la souffrance. Hélas leur amitié naissante n’aurait servi de rien si la gente fée des animaux attendrie d’un si tant bel amour ne les avait protégés. 2582444419_small_1D’un coup de téléphone magique, elle dénonça en haut lieu le trafique. Une rafle policière les découvrit et les sauva de mort certaine en 2001. Qu’ils faisaient peine à voir, pelotonnés l’un contre l’autre, transis de froid, de faim autant que de crainte. leole lionceau souffrait d’une plaie ouverte et infectée au museau. Le tigreau (à ne pas confondre avec le tigron qui est le produit du croisement entre un tigre et une lionne) était squelettique. Quand au pauvre ourson pas léché, un harnais s’était tellement incrusté dans ses chairs qu’il était en train de s’enkyster. Tous étaient rongés de parasites. friendship-between-lion-tiger-and-the-mighty-bear-03Et c’est alors que d’un coup de baguette magique, ils migrèrent directement de l’enfer des hommes au paradis de la femme sans purgatoire transition. Ils furent recueillis par leur bonne fée Jama Hedgecoth, la dévouée fondatrice du refuge pour animaux de Géorgie, le Noah’s Ark (l’arche de Noé) sanctuary.

Jema, leur bonne fée

Jama, leur bonne fée

Elle nomma Leo le lionceau, Shere Khan le tigreau et Baloo l’ourson. Elle eu la belle intuition de les laisser ensembles. Devenus inséparables malgré leurs différences évidentes, depuis 15 ans les 3 compères jouent, se toilettent, se font des bises et dorment ensemble dans le même enclos comme le montre cette vidéo.

Surnommés les BLT (sandwich américain) par le personnel du refuge, le bonheur manifeste de ce trio hors du commun est devenu la première attraction du centre. Il a même maintenant sa page fessebouc.

Ils sont devenus l'attraction internationale du refuge

Ils sont devenus l’attraction internationale du refuge

En ce temps où guerres et famines expulsent des familles entières hors de chez elles, de leur milieu, de leur culture et souvent de leur langue maternelle sur les routes de l’exil, quelle morale pourrait-on tirer de cette belle histoire ? Peut-être bien :

Apprécier les différences 

Est s’ouvrir à la connaissance.

Les rejeter avec intolérance,

C’est se confiner dans l’ignorance.

T-B. 

 Mais T-Bear vous laisse choisir toute autre maxime qui vous conviendrait le mieux.

N’oubliez pas de jeter un clin d’oeil aux insolences d’un T-Bear libre au pays de la poutine en cliquant sur le logo ci-contre 

aujourd’hui : un amour maternel sans préjugé

A propos tbearbourges

T-Bear est mon pseudonyme : T comme Tree (arbre en anglais) et Bear (ours en anglais). Pourquoi un pseudonyme en anglais pour un français ? L'ours (bear) est l'animal totem qu'un ami Cree, un peu chaman sur les bords, m'a donné alors que je travaillais en exploration pour le compte d'Hydroquébec dans le grand nord Québecois. Les Cree ne parlent qu'un dialecte algonquin et que l'anglais. Donc, Robert se transforma en Bear auprès d'eux d'où mon surnom totem Blackbear (ours noir) à cause de ma barbe et de ma grosse voix. De retour en France il y a quelques années, un mien petit neveu me surnomma Tibère en référence à la vedette ours d'un dessin animé qui passait à la TV en ce temps là. Le surnom m'est resté et je l'ai modifié pour y inclure Tree, l'arbre de la forêt tant aimée et mon totem en mémoire de mon ami Cree et de tous ceux que j'ai connu à Mistashibi, Vieux Comptoir, Fort Ruppert et à Matagami.
Cet article a été publié dans C'EST AINSI QUE LES HUMAINS VIVENT. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s