Le festival des ours

Alors qu’en France l’ours est considéré comme une bête féroce qui n’a pas sa place dans leur monde civilisé, manif_anti oursil y a d’autres pays d’Europe où au contraire les cousins de T-Bear sont à l’honneur. n festival leur est même dédié à Comanesti en Roumanie. C’est son amie et artiste Nicole Teulière qui lui a envoyé un article du journal L’express à ce sujet. 

People wearing bear furs perform during a festival of New Year ritual dances attended by hundreds in Comanesti, northern Romania, Wednesday, Dec. 30 2015. In pre-Christian rural traditions, dancers wearing colored costumes or animal furs, toured from house to house in villages singing and dancing to ward off evil, in the present the tradition has moved to Romania's cities too, where dancers travel to perform the ritual for money.(AP Photo/Vadim Ghirda)

People wearing bear furs perform during a festival of New Year ritual dances attended by hundreds in Comanesti, northern Romania, Wednesday, Dec. 30 2015. In pre-Christian rural traditions, dancers wearing colored costumes or animal furs, toured from house to house in villages singing and dancing to ward off evil, in the present the tradition has moved to Romania’s cities too, where dancers travel to perform the ritual for money.(AP Photo/Vadim Ghirda)

Le 30 décembre, des centaines d’humains revêtent une peau d’ours léguée par leurs ancêtres et défilent au son des fanfares dans les rues de la ville en grognant et en dandinant du croupion à la manière de Baloo. « C’est un rituel qui chasse les mauvais esprits de l’année qui s’achève. » ours-totem-3172e1bIl faut dire qu’en Roumanie, l’ours brun symbolise la force et le courage comme pour les amérindiens. D’ailleurs le mot pour désigner l’ours se ressemble phonétiquement en russe et en algonquin. Étonnant, n’est-ce pas ?

 

A propos tbearbourges

T-Bear est mon pseudonyme : T comme Tree (arbre en anglais) et Bear (ours en anglais). Pourquoi un pseudonyme en anglais pour un français ? L'ours (bear) est l'animal totem qu'un ami Cree, un peu chaman sur les bords, m'a donné alors que je travaillais en exploration pour le compte d'Hydroquébec dans le grand nord Québecois. Les Cree ne parlent qu'un dialecte algonquin et que l'anglais. Donc, Robert se transforma en Bear auprès d'eux d'où mon surnom totem Blackbear (ours noir) à cause de ma barbe et de ma grosse voix. De retour en France il y a quelques années, un mien petit neveu me surnomma Tibère en référence à la vedette ours d'un dessin animé qui passait à la TV en ce temps là. Le surnom m'est resté et je l'ai modifié pour y inclure Tree, l'arbre de la forêt tant aimée et mon totem en mémoire de mon ami Cree et de tous ceux que j'ai connu à Mistashibi, Vieux Comptoir, Fort Ruppert et à Matagami.
Cet article a été publié dans C'EST AINSI QUE LES HUMAINS VIVENT. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s